•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet de reconstruire le vieux pont de bois d’Inkerman est toujours vivant

Pompiers à l'oeuvre

Le vieux pont de bois d'Inkerman a été détruit par un incendie criminel le 14 septembre 2017. (archives)

Photo : Radio-Canada / René Landry

Le projet de reconstruire le vieux pont de bois d'Inkerman, détruit par un incendie criminel non résolu en septembre 2017, avance. D'ailleurs, l'ancien député provincial Wilfred Roussel s'est joint au comité du pont pour faire avancer le dossier.

Le Comité du pont d'Inkerman a tenu son assemblée annuelle lundi.

Quelques oiseaux pataugent près des restes du vieux pont de bois d'Inkerman.

Voilà ce qui restait du vieux pont, en décembre 2018.

Photo : Radio-Canada / René Landry

En décembre 2018, une chasse à l'as à Inkerman avait culminé par le partage de plus de 4 millions de dollars entre les gagnants de ce jeu de hasard.

3 millions $ pour le pont

L'événement a permis au comité d'amasser 2 millions de dollars pour la reconstruction du pont, situé sur le sentier de la véloroute et un million additionnel pour des projets récréotouristiques.

C'est sûr que pour l'instant c'est difficile de s'avancer publiquement, explique le président, Maxime Caron. Mais, ce que je peux vous dire c'est qu'on est en contact direct avec les différents intervenants de la province et on communique souvent avec eux. On a des rencontres ponctuelles tous les mois ou tous les deux mois pour voir à l'avancement des choses. On travaille dans la bonne direction et tout le monde est positif.

Un ex-député sur le comité du pont

Le nouveau président du Club VTT Breakwater, qui regroupe des membres de Le Goulet, Inkerman et Shippagan, l'ex-député provincial Wilfred Roussel, siège d'office au comité du pont.

Wilfred Roussel en entrevue

Wilfred Roussel est maintenant membre du comité du pont.

Photo : Radio-Canada

J'ai été agréablement surpris, lance-t-il. J'ai vu une belle synergie au sein de ce comité-là. Ils ont le dossier bien en main. Ils font de belles démarches de ce que j'ai pu voir. C'était ma première rencontre.

Si les responsables se font discrets, à commencer par le président Maxime Caron, cela ne signifie pas que les choses n'avancent pas, assure-t-il.

Je suis très confiant. J'ai l'ambition de dire que oui on va avoir un pont.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !