•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec décrète un (autre) confinement

Le gouvernement ordonne la fermeture des écoles, salles de sport, bars, tavernes, cinémas, spas, saunas, casinos et salles de spectacle.

Un serveur verse une bière dans un verre.

Tim Rowhani, derrière le comptoir du Pub McKibbin's, à Montréal, verse une pinte de bière pour un client le 20 décembre 2021.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Aux prises avec une flambée majeure de cas de COVID-19 à quelques jours des Fêtes, le gouvernement du Québec ordonne la fermeture des écoles primaires et secondaires. Les bars, casinos, salles de sport, cinémas et salles de spectacle ainsi que les spas devront fermer dès 17 h lundi soir.

Le ministre Dubé en a fait l'annonce accompagné du directeur national de santé publique, Horacio Arruda, et du directeur de la campagne de vaccination contre la COVID-19 au Québec, Daniel Paré, quelques heures après la publication du bilan quotidien le plus élevé jamais enregistré au Québec.

« La situation épidémiologique est critique en ce moment. La transmission communautaire est fulgurante. »

— Une citation de  Christian Dubé, ministre de la Santé du Québec

Les restaurants pourront continuer d'exercer leurs activités pendant les Fêtes. Les salles à manger ne pourront cependant être ouvertes qu'entre 5 h et 22 h tous les jours. Les services de livraison et de mets à emporter pourront fonctionner normalement.

De plus, le ministre exige la fermeture des arcades, des parcs d’attractions, des centres d’amusement et récréatifs, des parcs aquatiques et des salons de quilles, de fléchettes et de billard.

Les prestations sportives professionnelles et amateurs en salle devront quant à elles se faire à huis clos.

Le télétravail devient obligatoire pour les entreprises privées et publiques.

Le gouvernement maintient à 10 personnes au maximum la limite pour les rassemblements des Fêtes dans les résidences privées, mais prévient que celle-ci pourrait être modifiée si la situation sanitaire continue de se détériorer.

Québec serre de nouveau la vis face au variant Omicron

Suspension des cours

Dès mardi, les cours seront suspendus dans toutes les écoles primaires et secondaires et toutes les activités parascolaires sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.

Les cours seront également suspendus dans les centres de formation pour adultes et les centres de formation professionnelle.

Les cours en présentiel ne pourront reprendre que le 10 janvier. Si le calendrier scolaire des établissements prévoit un retour avant cette date, les cours devront être donnés à distance jusqu’au 10 janvier.

Les écoles primaires resteront toutefois ouvertes afin de permettre la poursuite des opérations de vaccination ou pour la distribution de tests rapides.

Les services de garde scolaires, quant à eux, demeureront ouverts avant Noël, en priorité pour les travailleurs essentiels. En janvier, des services de garde d'urgence seront en place dans les milieux scolaires, a ajouté Christian Dubé.

Les portes des centres de la petite enfance (CPE) et des garderies privées resteront ouvertes pour la période des Fêtes.

Les milieux d'enseignement supérieur, comme les universités et les cégeps, pourront quant à eux demeurer ouverts si les étudiants ont des examens ou des stages, a déclaré le ministre de la Santé.

Selon le bureau du premier ministre François Legault, il ne serait pas question pour le moment de fermer la frontière terrestre avec l'Ontario.

« Le meilleur service que vous pouvez vous rendre à vous-mêmes et à tout le monde c’est de diminuer les contacts. »

— Une citation de  Christian Dubé, ministre de la Santé du Québec

La capacité des commerces réduite de moitié

Depuis ce matin, la capacité d’accueil des commerces et des centres commerciaux est réduite de 50 % en fonction des restrictions annoncées par Québec la semaine dernière.

La limite est établie à un client par 20 mètres carrés de superficie, sauf pour les établissements de soins personnels, comme les coiffeurs et les massothérapeutes.

La règle des 50 % s'applique aussi aux lieux de culte et aux activités publiques essentielles, par exemple des assemblées, qui pourront accueillir un maximum de 250 personnes, mais les lieux concernés doivent dorénavant exiger le passeport vaccinal. Les personnes doivent demeurer assises.

Les cérémonies de mariage et de funérailles peuvent avoir lieu sans passeport vaccinal, mais avec un maximum de 25 personnes. Une exception au passeport vaccinal est également prévue pour accueillir des personnes itinérantes.

Pour les funérailles, la capacité actuelle lors de l'exposition au salon funéraire, soit un roulement de 50 personnes présentes à la fois, est maintenue.

Les travailleurs du réseau de la santé

Selon nos informations, le ministère de la Santé aimerait que les travailleurs du réseau déclarés positifs à la COVID-19, mais asymptomatiques, puissent demeurer en poste.

Ces employés seraient affectés à des zones chaudes ou chargés de faire du travail administratif.

« On a déjà atteint 50 % de nos lits COVID. »

— Une citation de  Christian Dubé, ministre de la Santé du Québec

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) étudie aussi l'idée d'équiper tous les travailleurs de la santé de masques de type N95.

Ces masques, beaucoup plus sécuritaires que les masques d'intervention, ne sont pas offerts pour le moment dans tous les services de tous les établissements.

Nouvel appel à la vaccination

Rappelant à la population que la vaccination est le principal moyen de briser cette hausse fulgurante, le ministre Dubé a exhorté tous les Québécois à se faire vacciner ou à recevoir le plus tôt possible leur dose de rappel.

Depuis ce matin, les personnes de 65 ans et plus peuvent prendre rendez-vous sur Clic Santé pour recevoir une troisième dose. Le site Internet de Clic Santé, qui éprouvait des problèmes en matinée, est désormais fonctionnel, a assuré M. Dubé.

À midi, lundi, plus de 188 000 personnes avaient déjà pris rendez-vous pour être vaccinées en quelques heures.

Désormais, les points de presse sur la COVID-19 se dérouleront de façon virtuelle pour éviter les rassemblements, a fait savoir le cabinet du ministre Dubé.

Le gouvernement du Québec avait déjà annoncé qu'il suspendait toutes les activités publiques de ses ministres en raison de la hausse des cas des derniers jours.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !