•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La ligne Tao Tel-Aide a été très sollicitée durant la dernière année

Une thérapeute avec un patient portant un masque de protection.

Tao Tel-Aide, une ligne d'écoute ouverte 24h/24 7 jours sur 7 entièrement anonyme. (archives)

Photo : Getty Images / FatCamera iStock

Radio-Canada

La pandémie de COVID-19 en cours depuis bientôt deux ans a engendré une énorme pression sur le service de ligne d’écoute francophone TAO Tel-Aide, notamment au cours de la dernière année, selon le Réseau Santé en Français de la Saskatchewan. 

Depuis le 1er avril 2021, plus de 7000 appels sont parvenus à ce centre d’aide. De ce nombre, environ 1400 provenaient de la Saskatchewan et du Yukon.

Selon la directrice générale du Réseau Santé en Français de la Saskatchewan, Frédérique Baudemont, il est clair qu’une majorité des appels étaient en lien avec des difficultés posées par la pandémie .

« La majorité des appelants déclarent ressentir de la solitude et du découragement. »

— Une citation de  Frédérique Baudemont, directrice générale du Réseau Santé en Français de la Saskatchewan

Selon elle, cet état d’âme peut avoir été causé par l’enchaînement des vagues de COVID-19.

Plusieurs Fransaskois ont mentionné se sentir soulagés après avoir eu l’opportunité de parler avec les intervenants de TAO Tel-Aide. D’autant plus qu’il était possible pour eux de le faire en français.

Réseau Santé en Français confirme que des personnes de toutes les catégories d’âge et d’appartenances ont appelé pour se faire écouter.

« On touche tout le monde avec cette ligne d’aide. »

— Une citation de  Frédérique Baudemont, directrice générale du Réseau Santé en Français de la Saskatchewan

Mme Baudemont invite les personnes en situation difficile à se confier à une personne de confiance ou en appelant la ligne d’aide. Elle rappelle que c’est une ligne ouverte 24h/24 7 jours sur 7 et entièrement anonyme.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !