•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moderna commence une étude clinique sur la vaccination des moins de 6 ans

Le Dr Sergio Fanella est debout devant une affiche du centre de recherche sur les enfants, le Children's Hospital Research Institute of Manitoba.

Professeur associé de pédiatrie à l'Université du Manitoba, le Dr Sergio Fanella enseigne les maladies infectieuses. Il est aussi le chercheur principal à Winnipeg pour cette étude.

Photo : Radio-Canada / Gary Solilak

Radio-Canada

Un groupe de 20 enfants du Manitoba participera à une étude clinique pour tester l’efficacité du vaccin Moderna destiné aux moins de 6 ans. Ce vaccin contre la COVID-19 pourrait être offert dès le milieu de 2022, selon le chercheur principal de l’étude à Winnipeg, le Dr Sergio Fanella.

Moderna estime que 13 000 enfants participeront à cette étude au Canada et aux États-Unis. À Winnipeg, le centre de recherche sur la santé des enfants, le Children's Hospital Research Institute of Manitoba (CHRIM), est l'un des 80 centres qui mènent cette recherche.

À ce jour, il n’y a aucun vaccin contre la COVID-19 pour les enfants de moins de 5 ans, et seules les personnes de 12 ans et plus ont accès au vaccin Moderna. Le vaccin Pfizer-BioNTech est le seul ayant été approuvé par Santé Canada pour les enfants âgés de 5 à 11 ans.

Le vaccin Moderna, étudié dans les tests cliniques, sera le même que celui administré à la population générale, mais il le sera en plus petites doses.

Les chercheurs administreront deux doses aux jeunes participants avec un écart de deux mois. Environ 75 % d’entre eux seront réellement vaccinés, alors que les autres recevront un placebo. Les chercheurs surveilleront la santé des enfants pendant 14 mois après l'injection de leur première dose.

Une étude sécuritaire

Il s’agit d’une étude sécuritaire, selon le Dr Fanella.

Lors de tous les essais cliniques de vaccins, dont ceux faits pour la COVID-19 par Moderna et Pfizer, l’accent est mis sur la sécurité et le suivi auprès des participants à l'étude, explique-t-il.

Tous les participants ont déjà été sélectionnés pour l’étude. En janvier, il pourrait toutefois y avoir d’autres ouvertures pour les enfants de 6 mois à 2 ans, à Winnipeg.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !