•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

McLaren retrouve de sa superbe

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2004 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'écurie McLarena a réalisé samedi à Magny-Cours un retour remarqué parmi les acteurs de premier plan avec la nouvelle MP4/19B. David Coulthard a fait le troisième temps des qualifications, à 16 millièmes de seconde de la F2004 de Michael Schumacher.

3 juillet 2004 - S'il est un équipe soulagée aujourd'hui, c'est certainement McLaren, qui faisait l'essai de sa MP4/19B pour la première fois en week-end de course.

Le troisième temps de David Coulthard, à 16 millièmes de la Ferrari de Michael Schumacher, à un peu moins de trois dixièmes de la Renault de Fernando Alonso, a en effet enlevé un grand poids sur les épaules d'une équipe au moral miné par des incidents techniques à répétition depuis le début de la saison.

« Le résultat prouve que nous avons accompli des progrès et je suis heureux que le travail de l'équipe nous mène dans la bonne direction. Nous devons encore attendre la course pour savoir où nous nous situons par rapport aux stratégies de carburant de nos adversaires, mais nous avons progressé sensiblement », a commenté l'Ecossais, sans s'énerver outre mesure.

Le renouveau aurait pu être encore plus évident n'eut été l'excès d'optimisme de Kimi Raikkonen dans son tour chronométré. Il méritait mieux que sa 9ème place sur la grille de départ.

« Malheureusement, j'ai attaqué trop fort dans le premier virage et j'ai un peu sous-virer. Cela m'a coûté un certain temps. J'ai essayé de compenser par la suite ce qui m'a contraint à faire quelques erreurs mineures supplémentaires et augmenter mon retard au final », a admis le Finlandais. Mais il est évident pour tout le monde que la voiture démontre un bon potentiel et je suis très confiant. Je suis sûr que la compétitivité de la voiture sera encore meilleure en course », a insisté Raikkonen.

Et pour la première fois de la saison, l'objectif de la position de tête n'était pas irréaliste.

« Les performances du châssis et du moteur représentent un bon en avant qui, si tout va bien, se manifestera par des résultats encore plus positifs pendant la suite de la saison. L'enthousiasme de Kimi l'a débordé mais je suis sûr que nos deux pilotes ont l'opportunité de faire une belle course », a expliqué Ron Denis, le patron de McLaren.

Mercedes a confiance

Comme en font foi les temps durant les essais libres et le nombre de tours effectués durant la journée de samedi, le moteur Mercedes a très bien résisté jusqu'aux qualifications.

« C'est un pas dans la bonne direction, avec une belle performance de la part de David. Nous savons maintenant que le ‘B' de MP4/19B signifie "bonification". C'est prometteur pour le reste de la saison. Malheureusement Kimi perdu pas mal de temps, particulièrement dans le premier secteur. Sans cela, il pouvait être dans le peloton de tête », a conclu Norbert Haug, responsable de Mercedes Motorsport.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.