•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Limoil’Air : la qualité de l’air dans Limoilou sous la loupe

La 3e Avenue du quartier Limoilou

La qualité de l'air fait jaser depuis plusieurs années dans Limoilou.

Photo : Radio-Canada

Quelque 75 capteurs de particules fines seront placés sur les balcons et les toitures de résidents volontaires du secteur Limoilou dans le cadre du projet Limoil’Air. L’objectif est notamment d’analyser scientifiquement la qualité de l’air de l’arrondissement, situé, rappelons-le, près de plusieurs industries polluantes.

Comme rapporté d’abord par le quotidien Le Soleil, les capteurs seront installés chez des résidents des quartiers du Vieux-Limoilou, de Lairet et de Maizerets.

L’analyse des données commencera en avril 2022 et durera un an environ. Quelques rapports ponctuels sur les résultats seront publiés avant la fin du projet.

Faut-il le rappeler, la pollution de l’air est un enjeusensible dans Limoilou.

Ça fait une décennie que les Limoilois et Limoiloises font des démarches pour obtenir une meilleure qualité de l’air dans leur quartier, indique le président du Conseil de quartier du Vieux-Limoilou, Raymond Poirier.

C’est [la pollution de l’air] un dossier phare dans le secteur.

Une citation de Raymond Poirier, président du Conseil de quartier du Vieux-Limoilou

Rappelons que certaines parties de l'arrondissement de Limoilou sont entourées d’industries et situées à proximité de grands réseaux routiers.

Chaque fois qu’on fait des consultations avec la population [...], c’est ce qui ressort, note M. Poirier.

Apprendre les rudiments de l’analyse de la qualité de l’air

Limoil’Air s’inscrit aussi dans une démarche de démocratisation du langage scientifique.

Les citoyens vont avoir accès à des experts et pourront en profiter pour acquérir des connaissances, explique M. Poirier.

Les participants seront d’ailleurs invités à tenir un journal de bord quant à leur récolte de données.

Le président du Conseil de quartier estime également que les citoyens doivent mieux comprendre la façon dont fonctionne l’analyse de qualité de l’air afin de pouvoir mieux participer aux futures consultations publiques à ce sujet.

Il faut continuer de bonifier notre culture sur ces enjeux-là et de bonifier notre vocabulaire, [...] pour pouvoir mieux défendre notre droit à un milieu de vie de qualité, résume M. Poirier.

Pour participer au projet, les gens intéressés doivent remplir ce formulaire (Nouvelle fenêtre).

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Infolettre ICI Québec

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Québec.