•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Suspension de la vente des billets pour le Tournoi des coeurs Scotties

Trois joueuses de curling.

L'équipe du Nord de l'Ontario et Krista McCarville, originaire de Thunder Bay, devraient être les favorites de la foule lors du Tournoi des coeurs, même dans un aréna à moitié plein.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Radio-Canada

La vente des billets pour le tournoi national de curling féminin qui doit se tenir à Thunder Bay du 28 janvier au 6 février est mise sur pause jusqu’à nouvel ordre.

La décision a été prise en raison des nouvelles limites de capacité imposées dans les arénas par le gouvernement ontarien pour freiner l’augmentation des cas de COVID-19.

La province a annoncé mercredi que les lieux qui peuvent normalement accueillir plus de 1000 personnes doivent limiter le nombre de spectateurs à 50 % de leur capacité en raison de la propagation du variant Omicron.

Curling Canada continuera de consulter les autorités sanitaires locales, régionales et nationales pour assurer la plus grande sécurité possible aux athlètes, bénévoles et spectateurs, écrit l’organisation dans un communiqué de presse.

Un aréna

Le prochain Tournoi des cœurs se déroulera au Fort William Gardens de Thunder Bay.

Photo : Twitter / Curling Canada

Les personnes qui ont déjà acheté des billets sont priées de faire preuve de patience jusqu’à ce que plus d’informations soient disponibles.

Curling Canada communiquera avec elles en janvier.

Le Tournoi des coeurs Scotties devait se tenir à Thunder Bay en 2021, mais il s'était plutôt tenu à Calgary, tout comme trois autres tournois de curling.

Le vice-président du comité organisateur du Tournoi des coeurs Scotties 2022, Rick Lang, a indiqué que plus de la moitié des billets ont déjà été vendus pour la plupart des matchs.

Pour la fin de semaine de la finale, les 5 et 6 février, ce sont plus de 90 % des billets qui ont trouvé preneurs.

Nous espérions organiser un événement à guichets fermés et, il y a deux mois, nous espérions que cet événement ramènerait une vie normale dans notre communauté et rassemblerait les gens. Nous allons revoir notre planification, a déclaré M. Lang.

La vente de billets pour les spectacles à l’Auditorium communautaire de Thunder Bay a aussi été suspendue le temps d’avoir plus de détails sur les conséquences des nouvelles mesures, indique le directeur général de la salle, Bob Halvorsen.

Hausse des cas dans le Nord-Ouest de l’Ontario

Cette annonce survient alors que le district sanitaire voisin de celui de Thunder Bay vient d’enregistrer sa plus grande augmentation quotidienne de nouveaux cas de COVID-19 depuis le 21 février.

Le Bureau de santé du Nord-Ouest, qui dessert les districts administratifs de Kenora et de Rainy River, a recensé 24 nouveaux cas jeudi, pour un total de 61 cas actifs.

C’est un cas actif de plus que dans le district de Thunder Bay, où la tendance est à la baisse.

Le Bureau de santé du district de Thunder Bay a ajouté 6 nouveaux cas et 12 guérisons à son bilan, et recommande à la population d'éviter les voyages non essentiels à l'extérieur de la région.

Un décès lié à la COVID-19 dans la région de Sudbury

Dans le Nord-Est de l’Ontario, les plus fortes augmentations ont encore été enregistrées dans les régions de Sudbury et de Sault-Sainte-Marie, mais la situation semble se stabiliser.

Santé publique Sudbury et districts a signalé 35 nouveaux cas, 32 guérisons et 1 décès lié à la COVID-19.

Il s’agit du quatrième décès en trois jours dans la région.

De son côté, Santé publique Algoma a recensé 19 nouveaux cas, la plus faible augmentation depuis jeudi dernier, et 16 guérisons.

Les Services de santé du Timiskaming (+8 nouveaux cas), le Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound (+7 nouveaux cas) et le Bureau de santé Porcupine (+4 nouveaux cas) ont observé une petite hausse du nombre de cas actifs sur leur territoire.

En date du 16 décembre à 18 h, il y avait 824 cas actifs de COVID-19 dans le Nord de l’Ontario, c’est-à-dire 34 de plus que la veille.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !