•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le mélange heureux du vin et du cidre lors d’un repas

Le cidre de table proposé par Sommelier Nordiq.

Le cidre de table proposé par Sommelier Nordiq.

Photo : Radio-Canada / Bertrand Galipeau

Radio-Canada

Le vin et le cidre sont des alcools de choix pour plusieurs familles en ce temps des Fêtes, mais pourquoi ne pas mélanger les deux en une seule boisson? C'est l'idée qu'a eue l'entreprise Sommelier Nordiq, qui s'est associée avec un vignoble d'Hemmingford et la cidrerie de Sainte-Cécile-de-Milton pour créer un cidre de table composé de pommes... et de raisins.

Ce nouveau produit est né de la volonté de Steven Fortin et d'Élizabeth Ryan de faire découvrir et apprécier le cidre, et aussi de changer l'idée que cette boisson ne se déguste qu'à l'apéro.

Mélanger une petite partie de jus de raisin, de vin, avec le cidre, pour être capable d'améliorer peut-être ce qu'on reproche au cidre, qu'il manque un milieu de bouche, explique le cofondateur de Sommelier Nordiq Steven Fortin.

Il n'y a toutefois pas de recette miracle pour créer un cidre de table parfait. Il faut goûter et se fier à son palais, ajoute-t-il.

Il y a un règlement sur le cidre. Il faut y aller avec 80 % de pommes et 20 % de raisins maximum. En partant avec cette base-là, on peut jouer avec tous les liquides qu'on a. À la Cidrerie Milton, on a 51 variétés de pommes, souligne pour sa part le maître de chai à la Cidrerie Milton Jonathan Fontaine.

Steven Fortin et Jonathan Fontaine.

Steven Fortin et Jonathan Fontaine.

Photo : Radio-Canada / Bertrand Galipeau

Les essais et erreurs ont été nombreux avant que Jonathan et Steven réussissent à concevoir un produit à leur goût. Lors de la visite de Radio-Canada, ils s'amusaient d'ailleurs à faire des mélanges à partir d'éprouvettes remplies de jus de pommettes Dolgo et de pommes McIntosh macérées sur raisins Gamay, sans oublier le Vidal. L'expérience semble prometteuse. La longueur en bouche, l'acidité est là, est franche, se réjouit Jonathan.

Il y a un côté fruit rouge. On a beaucoup de tanin, l'amertume est là, le Vidal vient apporter tout ce corps-là, renchérit Steven.

Lorsque les pourcentages gagnants seront établis, il y aura d'abord les tests de goût effectués par les membres de l'équipe, puis la fermentation dans les cuves et l'embouteillage avant que le produit ne se rende aux consommateurs.

Quatre exemples de cidre.

Les employés doivent d'abord approuver le produit avant qu'il ne se retrouve sur les tablettes.

Photo : Radio-Canada / Bertrand Galipeau

Un cidre de table est par ailleurs déjà sur le marché et un autre suivra cet hiver. Quant à la recette testée lors de notre visite, elle devrait être embouteillée plus tard en 2022. D'autres variétés suivront.

Le cidre de table est pour l'instant produit en petites quantités, mais Sommelier Nordiq et la Cidrerie Milton voient grand. Leur souhait est que les cidres de table soient accessibles à l'année sur les tablettes des épiceries spécialisées, des restaurants et des bars à vin.

Comment marier cidre et nourriture?

Mais avec quoi marier le cidre au repas? Les possibilités sont plus variées qu'on ne le croit, souligne la cofondatrice de Sommelier Nordiq, Elizabeth Ryan.

On a une planche de charcuterie, ce qui est idéal, avec des fromages québécois. C'est le mariage le plus heureux, on ne peut jamais se tromper avec ça. Mais on peut aller plus loin avec un repas : des pâtes crémeuses, des poissons, des nachos avec un guacamole maison ou un fish and chip, illustre-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !