•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Archives

Combattre la gueule de bois quand on a abusé de l’alcool…

Différents verres d'alcool

Une consommation modérée d'alcool aide à éviter la gueule de bois.

Photo : IStock

Radio-Canada

Le temps des festivités de fin d’année est propice à lever son verre… parfois de manière exagérée pour certains. Comment combattre la désagréable gueule de bois qui peut survenir après une fête un peu trop arrosée? Voici quelques trucs, certains farfelus, d’autres plus efficaces, trouvés dans nos archives.

Les trucs des trois mousquetaires

« Un autre truc, ne jamais prendre d’air. Si on est dans la voiture, on va se dire : on va prendre un p’tit coup d’air. Ça augmente l’ivresse beaucoup beaucoup. »

— Une citation de  Chantal Lamarre, 2000

Les trois mousquetaires, 20 mars 2000

Le 20 mars 2000, les coanimateurs Chantal Lamarre, Gaston Lepage et Louis-Georges Girard de l’émission Les trois mousquetaires sont assis avec le comédien Patrice Godin.

Chantal Lamarre mène alors une discussion très éducative sur les moyens d’enrayer un fléau de fêtes trop alcoolisées, la redoutable gueule de bois.

Chantal Lamarre et ses collègues énumèrent plusieurs trucs utilisés à travers le temps ou chez certaines cultures.

Disons-le d’emblée, certains sont absolument saugrenus et inefficaces.

Parmi ces derniers, pendre une améthyste sur la poitrine ou encore placer un pot de fleurs sur sa tête au soleil et attendre que l’eau à l’intérieur s’évapore. Il paraît que ça enlève le mal aux cheveux…

D’autres trucs se révèlent de meilleurs conseils.

Prendre une cuillérée d’huile pour imperméabiliser son estomac semble marcher.

Le truc médicalement prouvé est tout de même de boire de l’eau, car l’alcool déshydrate le corps.

Les trucs des lionnes

Le 10 janvier 2012, Chantal Lamarre récidive dans une autre émission.

Les lionnes, 10 janvier 2012

Elle partage, avec ses coanimatrices Sophie Faucher, Marie Laberge et Suzanne Lévesque de l’émission Les lionnes, quelques trucs tirés d’un livre, The Hungover Cookbook, de Milton Crawford.

Certains trucs de ce livre de recettes pour régler la gueule de bois sont plutôt d’ordre psychologique.

Milton Crawford, souligne Chantal Lamarre, suggère ainsi à ceux et à celles que l’alcool rend tristes et anxieux de se plonger dans l’action le lendemain de veille.

D’autres recommandations sont plutôt d’ordre alimentaire, poursuit Chantal Lamarre.

Un exemple frappant : la recette de sandwich d’Elvis Presley.

Elle est assez simple : beurre d’arachides, tranches de banane et miel auxquels on ajoute des tranches de bacon, dans du pain frit.

Les coanimatrices qui accompagnent Chantal Lamarre semblent loin d’être convaincues.

Si vous voulez éviter le gras, adoptez plutôt une recette qui vient de Chine : eau, jus de citron, miel et vinaigre. Les chanteurs utiliseraient par ailleurs cette recette pour rallumer les voix éteintes.

Les trucs de Vincent Bolduc

Entrée principale, 23 septembre 2013

Vincent Bolduc, chroniqueur à l’émission Entrée principale, nous donne pour sa part, le 23 septembre 2013, des trucs un peu plus scientifiques.

Il nous explique par exemple pourquoi on se sent si mal quand on souffre d’une gueule de bois. Le corps est déshydraté et les organes manquent d’eau.

C’est le cas notamment du cerveau dont les méninges se contractent. Cela provoque des maux de tête. Donc, pour se rétablir, il faut boire… de l’eau.

Des aliments, comme le miel ou le sirop d’érable, vont par ailleurs aider à augmenter le taux de glucose dans le sang.

Boire des jus de légumes va contribuer à récupérer les minéraux perdus lors de la consommation d’alcool.

Par ailleurs, les alcools clairs sont moins dommageables que ceux qui sont colorés, car ils ne contiennent pas certaines substances, comme le zinc, qui intensifient la gueule de bois.

Évitez si possible le whisky, le cognac et le rhum brun.

Évitez aussi les boissons avec des bulles qui augmentent l’effet de la gueule de bois.

Abstenez-vous aussi de prendre des acétaminophènes (comme le Tylenol) qui stimulent le foie.

Évidemment, le remède souverain, c’est encore et toujours une consommation modérée d’alcool.

Encore plus de nos archives

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.