•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Celeste, le nouveau spectacle du Cirque Éloize au Reine Elizabeth

Un homme en train de jongler à l'avant-plan avec une chanteuse en arrière-plan, sur une scène.

Le jongleur Jimmy Gonzalez et la chanteuse Coral Egan en répétition pour «Celeste»

Photo : Cirque Éloize / Éric Carrière

Radio-Canada

Le Cirque Éloize présente dès jeudi Celeste, un nouveau spectacle en formule cabaret, en résidence exclusive à l’hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth, à Montréal. Cette expérience immersive vise à marier les arts du cirque, l’illusion et la musique pour une soirée festive sur le thème de la nuit et des étoiles.

Avec un volet international plus discret qu’à l’habitude en raison de la pandémie de COVID-19, il était logique que le Cirque Éloize planifie son prochain spectacle à la maison, au Québec.

On le sait, la tournée internationale, c’est extrêmement difficile de la reprendre. Et le réflexe d’un peu tout le monde, c’est de se demander ce qu’on peut faire chez nous, explique Jeannot Painchaud, président, cofondateur et chef de la création du Cirque Éloize.

Un acrobate en train de présenter un numéro de roue sur une scène.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'acrobate Bobby Cookson en répétition pour « Celeste »

Photo : Cirque Éloize / Éric Carrière

Avec ses 950 chambres d’hôtel, ses restaurants et son emplacement central, le Reine Elizabeth se présentait aussi comme une belle façon de participer à la relance du tourisme à Montréal.

[Le partenariat] s’inscrit dans cette dynamique; créer quelque chose qui ramène des gens au centre-ville, qui viennent voir un spectacle, manger ici à l’hôtel et éventuellement prendre une chambre pour le week-end, résume M. Painchaud.

Une expérience immersive dans les étoiles

Évidemment, les installations au Reine Elizabeth n’ont pas la même ampleur que celles qu’on peut observer dans un amphithéâtre ou sous un chapiteau, mais le spectacle Celeste a justement été adapté pour être plus intime.

Salle de spectacle plongée dans la pénombre et faiblement éclairée par des lumières bleues et orangées. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le décor feutré du cabaret « Celeste » du Cirque Éloize

Photo : Cirque Éloize / Éric Carrière

On est partis de soirées qu’on a souvent faites dans nos événements privés, explique Jeannot Painchaud. Depuis 30 ans, on a toujours fait, en parallèle à nos spectacles de tournée, un grand nombre d’événements privés; des soirées immersives, envoûtantes, sensuelles, dans un esprit cabaret.

Avec la chanteuse Coral Egan

D’une durée de 90 minutes, le spectacle bilingue met en vedette plusieurs disciplines, dont l’acrobatie, la danse et la musique. La soirée sera enveloppée de la voix de la chanteuse de jazz canadienne Coral Egan.

Une femme chante sur scène dans un décor végétal vert et bleu. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La chanteuse canadienne Coral Egan

Photo : Cirque Éloize / Éric Carrière

Il y a de la musique live, on a Coral Egan comme chanteuse. On a une douzaine d’artistes, danseurs, acrobates, des gens qui déambulent dans la salle. On a même une expérience un peu secrète dans laquelle certaines personnes vont être conviées pour ajouter au mystère de la soirée, résume M. Painchaud.

Celeste est présenté dès le 16 décembre à l’hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth, et ce, jusqu’au 7 mai 2022. Le spectacle est conseillé aux personnes âgées de 12 ans et plus.

Ce texte a notamment été écrit à partir d’une entrevue réalisée par Catherine Richer, chroniqueuse culturelle à l’émission Le 15-18. Les propos ont pu être édités à des fins de clarté et de concision.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !