•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Derek Chauvin plaide coupable d’avoir violé les droits constitutionnels de George Floyd

Chargement de l’image

L'ex-policier Derek Chauvin a plaidé coupable d'avoir privé George Floyd de ses droits en s'agenouillant sur son cou, alors que ce dernier ne résistait pas à son arrestation et qu'il était menotté.

Photo : Emmanuel Dunand/AFP/Getty Images

Radio-Canada

Condamné pour le meurtre de George Floyd, l'ex-policier Derek Chauvin a plaidé coupable, mercredi, devant un tribunal fédéral pour violation des droits constitutionnels de l'Afro-Américain de 46 ans.

Parmi les accusations portées contre Derek Chauvin, il était allégué que le policier avait privé M. Floyd de ses droits en s'agenouillant sur son cou, alors que ce dernier ne résistait pas à son arrestation, qu'il était menotté et qu'il étouffait.

Il était allégué également que le policier ne lui avait pas procuré de soins médicaux.

Pour Derek Chauvin, le fait d'avoir plaidé coupable va vraisemblablement prolonger son emprisonnement, mais cela lui évitera d'avoir à subir un nouveau procès.

Le juge Paul Magnuson n'a pas fixé de date pour le prononcé de la peine.

Derek Chauvin n'avait jusque-là jamais admis ses torts dans la mort de George Floyd, un drame qui avait donné lieu aux plus grandes manifestations antiracistes depuis des décennies aux États-Unis.

Chargement de l’image

L'ex-policier Derek Chauvin avait été reconnu coupable du meurtre de George Floyd en avril 2021.

Photo : Reuters / Minnesota Department of Corrections/Handout

En juin dernier, l'ex-policier de Minneapolis a été condamné à une peine de 22 ans d'emprisonnement après avoir été reconnu coupable des trois chefs d'accusation qui pesaient contre lui : meurtre au deuxième degré, meurtre au troisième degré et homicide involontaire.

M. Floyd a été tué en mai 2020 lors d'une arrestation musclée qu'avait filmée une passante à l'aide de son téléphone portable.

À l'instar de Derek Chauvin, trois autres policiers font face à des accusations en vertu des lois fédérales, en lien avec la mort de George Floyd. Leur procès devrait avoir lieu en janvier prochain. Ils devront aussi subir un procès dans un tribunal de première instance, en mars, cette fois pour complicité.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !