•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Chargement de l’image

Doug Ford a reçu sa deuxième dose du vaccin d'AstraZeneca le 24 juin. Il doit avoir sa 3e dose d'un vaccin mardi prochain.

Photo : Pool des médias

Radio-Canada

L'Ontario recense 1808 nouveaux cas mercredi, du jamais vu pour une mise à jour quotidienne depuis le mois de mai.

La province n'avait pas recensé autant d'infections depuis le 21 mai.

Il s'agit par ailleurs d'un bond de 79 % comparativement au nombre de cas recensés mercredi dernier.

Il y a 343 nouveaux cas à Toronto, 149 dans la région de York, 134 dans la région de Kingston, 132 dans la région de Peel, 117 à Ottawa et 112 dans la région de Halton.

Le nombre moyen de nouveaux cas par jour en Ontario au cours de la dernière semaine est de 1514, comparativement à 1007 il y a une semaine.

Santé publique Ontario estime dans un nouveau rapport qu'en date de lundi dernier, 80 % des nouvelles infections dans la province étaient déjà liées au variant Omicron.

La santé publique déplore 9 décès de plus mercredi, portant le bilan à 10 093 depuis le début de la pandémie.

Or, le nombre de personnes qui sont aux soins intensifs en raison de la COVID-19 est stable. La moyenne sur sept jours est de 154. Ce chiffre était de 153 mercredi.

Données épidémiologiques du jour

  • 1808 nouveaux cas
  • 384 nouveaux cas dans les écoles, y compris 343 chez des élèves
  • 1094 écoles ayant un cas déclaré de COVID-19; 47 écoles fermées
  • 9 décès de plus
  • 357 hospitalisations (-28); 154 patients aux soins intensifs (-8)
  • 1165 nouvelles guérisons; 12 666 personnes présentement infectées (+634)
  • 127 613 doses de vaccin administrées mardi, y compris 108 579 3e doses
  • 44 726 tests de dépistage au cours des dernières 24 h; taux de positivité de 6 %
  • 126 cas confirmés du variant Omicron (+31)

La province a annoncé de nouvelles règles mardi pour mieux protéger les résidents des centres de soins de longue durée. Par exemple, les visiteurs devront dorénavant être pleinement vaccinés et le personnel devra subir un test de dépistage deux fois par semaine, même si les employés sont déjà vaccinés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !