•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dominique Roy élu haut la main aux Méchins

Le maire des Méchins, Dominique Roy

Le maire sortant des Méchins, Dominique Roy, entreprend un deuxième mandat (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Le maire sortant, Dominique Roy, est élu maire des Méchins avec 332 voix, soit 255 voix de majorité sur son adversaire, Donald Grenier.

Dominique Roy conserve ainsi poste de maire, lui qui, en septembre, avait décidé de ne pas se représenter au scrutin général du 7 novembre dernier. L'homme d’affaires souhaitait se consacrer entièrement à son entreprise.

La municipalité des Méchins s’était alors retrouvée parmi le triste palmarès des municipalités sans candidat au poste de maire.

À la reprise du processus électoral, Dominique Roy s’est ravisé et a finalement déposé sa candidature contre l’ancien maire et ex-préfet de la Matanie, Donald Grenier.

« Je n’étais pas inquiet. Je sentais que la population voulait que je reste. Les gens me le demandaient. »

— Une citation de  Dominique Roy

Sur la table, plusieurs dossiers attendent le conseil municipal.

Dominique Roy a bien l’intention de s’attaquer à la construction des étangs aérés afin d’assurer la mise aux normes du réseau d’égout de la municipalité. Cette infrastructure est essentielle pour que le village puisse s'agrandir.

Présentement, le réseau d’égout de la municipalité ne peut pas soutenir la construction de nouvelles résidences ce qui limite l’expansion des Méchins.

C’est pourtant un besoin pressant, rappelle le maire Roy. Le maire fait valoir qu’il n’existe presque plus de maisons à vendre dans le village. Après avoir cherché et trouvé un lieu puis obtenu les modifications de zonage nécessaires, la municipalité attend toujours l’autorisation du ministère de l’Environnement pour aller de l’avant.

Les élus des Méchins doivent aussi refaire des rues et rénover une partie du réseau d’aqueduc.

Parmi les projets, le conseil municipal entend aussi transformer l’édifice de l’ancienne caisse populaire en salle communautaire. On va rouler , assure Dominique Roy.

Sur 868 électeurs inscrits, 413 ont voté dont 207 par anticipation. Le taux de participation s’élève à près de 50 % (47,6 %) ce qui est plus élevé que le taux de participation moyen de 38,7 % aux élections municipales générales.

C’est gratifiant de voir que la population s’est déplacée pour voter en grand nombre. Je vais faire mes quatre ans du mieux que je peux. Je les remercie beaucoup de leur confiance. Je vais leur donner mon 100 % , commente Dominique Roy.

Avec les informations de Catherine Poisson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !