•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des vents violents causent des dommages à Sherbrooke

Chargement de l’image

Des résidences de Sherbrooke ont subi des dommages en raison des vents.

Photo : Radio-Canada / Pierrick Pichette

Radio-Canada

Des rafales à 90 km/h ont causé des dégâts importants, dans la nuit de samedi à dimanche, à Sherbrooke.

Notamment, le toit d'un édifice à logements de la 13e avenue Nord a levé sous la force du vent. Une partie de celui-ci a ensuite été arrachée, puis les débris étalés sur le terrain du bâtiment.

Les quatre locataires résidant au troisième étage ont dû être relocalisés chez des proches. Ceux qui occupent les premier et deuxième étages de l'édifice ont pu y demeurer.

« La peur était au rendez-vous. Le toit de la galerie a été arraché et une partie du toit à l'arrière, ça a été assez effrayant. »

— Une citation de  Leonardo Pena, propriétaire de l'immeuble.
Chargement de l’image

Le toit d'un immeuble à logements de la 13e avenue à Sherbrooke a été gravement endommagé.

Photo : Radio-Canada / Pierrick Pichette

Le propriétaire de l'immeuble a passé une partie de la journée à chercher un entrepreneur disponible pour réparer les dégâts afin de sécuriser le bâtiment.

Pannes de courant observées

Pendant la nuit, de nombreux usagers d'Hydro-Sherbrooke ont été privés d'électricité. Dimanche matin, la plupart des pannes avaient été réparées.

Cependant, des pannes isolées se sont poursuivies pendant une bonne partie de la journée, indique la Ville de Sherbrooke. Les secteurs de Sainte-Catherine-de-Hatley, de Saint-Denis-de-Brompton et le nord de Sherbrooke ont été les plus touchés.

Entre autres, des poteaux électriques cassés sur la rue des Sables et le boulevard Industriel ont nécessité des interventions plus importantes d'Hydro-Sherbrooke.

Au total, six équipes de monteurs, une équipe d'élagueurs et une équipe de planteurs ont été mobilisées pour réaliser les travaux, qui ont duré une bonne partie de la journée dimanche.

Ailleurs en Estrie, en matinée, Hydro-Québec rapportait tout près de 14 000 clients privés d'électricité. La MRC de Memphrémagog était le secteur le plus touché avec plus de 6 000 usagers sans courant.

À Bromont, les vents violents ont causé une panne d'électricité au centre désigné de dépistage de la COVID-19, confirme le CIUSSS de l'Estrie-CHUS. Les gens qui avaient pris rendez-vous pour être dépistés ont été redirigés au centre de dépistage de Granby toute la journée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !