•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Décès de l’ancien maire de Toronto Mel Lastman

Chargement de l’image

Mel Lastman a été le premier maire de Toronto après la fusion municipale.

Photo : La Presse canadienne / KEVIN FRAYER

Radio-Canada

Mel Lastman, qui a été maire de Toronto de 1998 à 2003, est mort samedi à l'âge de 88 ans.

Le premier ministre Doug Ford s'est empressé de faire l'éloge de l'ancien maire sur son compte Twitter. Mel a été un vrai leader et un bâtisseur pour la Ville de Toronto, a-t-il écrit. C'était un grand maire qui a touché de nombreuses vies.

Le maire de Toronto, John Tory, qui le connaissait bien, a rendu hommage aux qualités humaines du politicien.

« C'était un homme gentil et généreux, qui avait une personnalité plus grande que nature, et qui voulait faire ce qu'il faut pour les gens. »

— Une citation de  John Tory, maire de Toronto
Chargement de l’image

Mel Lastman, alors maire de Toronto, s'amuse à arroser les spectateurs lors du défilé de la Fierté en 2000.

Photo : La Presse canadienne / TANNIS TOOHEY

Les drapeaux de la Ville de Toronto devant les édifices municipaux seront en berne pour rendre hommage à l’ancien maire et les Torontois pourront écrire un message dans un livre de condoléances.

Le maire de Brampton, en banlieue de Toronto, a aussi souligné que Mel Lastman connaissait extrêmement bien Toronto, la province et le pays. Patrick Brown souligne que de nombreux édifices municipaux ont été construits pendant ses mandats.

Mel Lastman était un homme d'affaires avant d'entrer en politique. Il était propriétaire des magasins de meubles Bad Boy.

Il était maire de North York depuis 1973, quand la Ville et plusieurs autres ont été fusionnées par le gouvernement conservateur de Mike Harris pour devenir la nouvelle Ville de Toronto. En 1998, il est devenu maire de Toronto.

Chargement de l’image

L'ancien maire Mel Lastman et Donald Trump devant une esquisse du futur hôtel Ritz Carlton de Toronto en 2001.

Photo : La Presse canadienne / FRANK GUNN

Il a fait la manchette en 1999, quand une tempête de neige a paralysé Toronto et qu'il a demandé l'aide des Forces armées.

Il était aussi notoire pour certaines de ses gaffes.

Mel Lastman avait perdu l'an dernier son épouse à qui il était marié de longue date.

Ses funérailles auront lieu lundi.

Une place porte son nom dans le nord de Toronto.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !