•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les quotes-parts diminuent de 4 M$ pour les villes défusionnées

Chargement de l’image

Le maire de Saint-Augustin-de-Desmaures, Sylvain Juneau

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Chargement de l’image

Les nouveaux calculs effectués par la Ville de Québec donnent un peu d'air aux villes de L'Ancienne-Lorette et de Saint-Augustin-de-Desmaures.

C'est dans l'ordre des choses, se réjouit le maire de Saint-Augustin-de-Desmaures, Sylvain Juneau. En début de semaine, la Ville de Québec a transmis aux villes défusionnées le montant des quotes-parts réclamé pour l'année 2022.

À Saint-Augustin, la facture est ajustée à la baisse : c'est 2 millions et demi de moins que l'an dernier. C'est un montant temporaire, souligne toutefois le maire.

Diminution des quotes-parts pour les villes défusionnées

L'Ancienne-Lorette

Saint-Augustin-de-Desmaures

Diminution en $

1,6 M$

2,5 M$

Diminution en %

9,8 %

8,6 %

Contribution réclamée

15 M$

26,2 M$

La Ville de Québec s'est ajustée à la hâte à la suite du jugement de la Cour d'appel rendu en septembre dernier qui précise les principes sur lesquels doivent être basées les méthodes de calculs. Pour l'instant, il s'agit d'une estimation.

« Pour ne pas que Québec ait à payer des intérêts pour rien et pour nous, pour ne pas qu'on ait à payer ce montant-là sachant qu'il va nous revenir. On a fait une estimation. »

— Une citation de  Sylvain Juneau, maire de Saint-Augustin-de-Desmaures

Les calculs plus précis seront faits au cours des prochains mois. Les villes défusionnées pourraient en recevoir encore un peu plus ou à l'inverse, devoir en remettre un peu.

Baisse de taxes de 8 %

À Saint-Augustin, cet ajustement permet au maire de réduire le compte de taxes de ses citoyens de 4 %. L'argent en moins que va me facturer la Ville de Québec, je n'ai pas à aller le chercher dans les poches de mes citoyens, je ne le paierai pas, souligne le maire Juneau. Ça nous permet de baisser notre compte de taxes.

Chargement de l’image

Le maire de Saint-Augustin, Sylvain Juneau, donne des explications aux citoyens lors d'un conseil de ville.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Les cadeaux ne s'arrêtent pas là pour les contribuables. Le maire a aussi promis d'éliminer la surtaxe à la dette de 4 % qui était inscrite au compte de taxes depuis 2018. Il s'agit d'une promesse électorale à la suite du jugement de la Cour d'appel qui a réglé le litige des quotes-parts pour la période 2008 à 2015.

Autre baisse

Les villes défusionnées recevront un autre montant dans les prochains mois. Il reste encore à recalculer les quotes-parts exigées en trop pour la période 2016 à 2021.

On ne veut pas retourner en Cour, répète le maire Juneau. Il a déjà été convenu avec les maires Bruno Marchand et Gaétan Pageau que les négociations vont se faire l'an prochain.

Chargement de l’image

Les maires de L'Ancienne-Lorette et de Saint-Augustin-de-Desmaures avaient participé au premier conseil d'agglomération à la suite de l'élection du 7 novembre.

Photo : Radio-Canada

Après avoir réglé le passé, il faudra aussi conclure une entente future entre les trois villes de l'agglomération.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !