•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un broyeur à chenilles est la proie des flammes sur l’ancien champ de tir de Tracadie

Le broyeur à chenilles en flammes

Le broyeur à chenilles en flammes

Photo : Facebook

Un broyeur à chenilles a été détruit par le feu, vendredi matin, sur l'ancien champ de tir de Tracadie.

La brigade d'incendie a reçu un appel à 7 h 40, selon le chef pompier, Leon Ross.

C'est arrivé près de ce qu'on appelle le bunker, sur l'ancien champ de tir, a précisé Leon Ross. Les pompiers sont restés sur place jusqu'à l'arrivée des policiers.

Broyeur à chenilles en feu

Une colonne de fumée noire s'élève au-dessus du broyeur à chenilles en feu.

Photo : Facebook

La GRC n'a pas été en mesure, vendredi, de fournir davantage d'informations sur ce qui s'est passé.

On ne sait donc pas si on soupçonne un acte criminel ou non.

Il s'agit d'un broyeur à chenilles de la compagnie Atlantique Construction KB, de Tracadie.

Cette entreprise a été embauchée comme en sous-traitant, lors des travaux de décontamination du ministère de la Défense nationale sur l'ancien champ de tir.

Ce territoire est l'objet de débats et de contestations à la suite de la décision du gouvernement du Nouveau-Brunswick de permettre l'exploitation de bleuetières sur ces terres prisées par les amateurs de chasse et pêche et de plein air.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !