•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Peter Nygard passera les Fêtes en prison, faute d’audience sur le cautionnement

L'ex-magnat de la mode canadien fait face à de nouvelles accusations de nature sexuelle, cette fois au pays.

Chargement de l’image

Le magnat canadien de la mode, Peter Nygard.

Photo : Radio-Canada

Chargement de l’image

L'audience sur le cautionnement de l'homme d'affaires canadien Peter Nygard aura lieu les 6 et 7 janvier prochains. L'individu a brièvement comparu vendredi au palais de justice de Toronto relativement à plusieurs accusations d'agression sexuelle.

L'octogénaire n'était pas présent à son audience virtuelle en Cour de justice de l'Ontario. Il était représenté par son avocat.

On ignore les raisons de son absence, mais il avait déjà signé une décharge pour laisser son avocat le représenter dans une telle éventualité.

Peter Nygard est emprisonné à Toronto depuis son transfert du Manitoba à la fin d'octobre.

L'individu fait face à six accusations d'agression sexuelle et trois de séquestration au Canada. Les allégations concernent de présumées agressions qui seraient survenues il y a plus de 20 ans dans la métropole, selon la police de Toronto.

Un interdit de publication nous empêche d'en dire plus dans cette affaire

Chargement de l’image

L'avocat torontois Brian Greenspan représente Peter Nygard.

Photo : Radio-Canada

Peter Nygard a par ailleurs récemment consenti à être extradé vers les États-Unis, où il fait face à des accusations pour agressions sexuelles à New York.

Les autorités américaines l'accusent d'avoir utilisé sa position de force dans l'industrie de la mode pour leurrer des femmes et des mineures en leur promettant des occasions en or pour leur carrière ou des sommes d'argent.

L'accusé avait déposé une demande de libération sous caution en janvier 2021, alors qu'il était toujours détenu au Manitoba, mais sa requête a été rejetée par un tribunal de cette province.

Il avait fait appel de la décision et essuyé un nouveau revers en mars dernier. La Cour suprême du Canada a par la suite refusé d'entendre sa demande de contester la décision de la Cour d'appel.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.