•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au moins 450 M$ de dommages dus aux inondations en Colombie-Britannique

Ce montant n’inclut pas les dommages aux propriétés non assurées, dit le Bureau d’assurance du Canada.

Un hélicoptère de la Gendarmerie royale du Canada survole des fermes inondées de la région de Sumas Prairie.

La région de Sumas Prairie, dans la vallée du Fraser, est l'une des plus touchées par les inondations du mois de novembre.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms / CBC

Radio-Canada

Le Bureau d’assurance du Canada estime que les dégâts causés par les inondations majeures dans le sud de la Colombie-Britannique coûteront au moins 450 millions de dollars aux assureurs, un montant qui ne comprend pas les dommages subis par les propriétés non assurées.

Ce sera l’événement météorologique extrême le plus coûteux de toute l’histoire de la province, indique un communiqué du Bureau publié jeudi.

Ces estimations préliminaires ne tiennent pas compte des dégâts causés aux propriétés ne pouvant être assurées parce qu’elles se trouvent dans des zones inondables considérées comme à haut risque ni ceux qui ont été causés aux routes et autres infrastructures municipales et gouvernementales.

Par conséquent, la grande majorité des coûts liés à ce désastre seront à la charge du gouvernement et des contribuables, déclare le vice-président pour le Pacifique, Aaron Sutherland.

Ces catastrophes ont aussi un impact démesuré sur les plus vulnérables, donc nous devons augmenter nos efforts pour atténuer les changements climatiques et nous adapter à la nouvelle réalité météorologique à laquelle nous faisons face.

15 000 Britanno-Colombiens évacués

Les records de précipitations tombées au mois de novembre ont forcé, au plus fort de la crise, l’évacuation de 15 000 Britanno-Colombiens, en plus d’inonder des terres agricoles fertiles à l’est d’Abbotsford, dans la vallée du Fraser, et de détruire des axes routiers et ferroviaires importants.

Le Bureau d’assurance du Canada note que les 450 millions de dollars de dommages pour les propriétés assurées s’ajoutent aux 155 millions qu’ont coûtés les feux de forêt de cet été en Colombie-Britannique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !