•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Voyage d’affaires de quatre jours à Toronto pour Jason Kenney

Jason Kenney salue ses partisans de la main.

Jason Kenney répète depuis plusieurs semaines son message sur la relance économique de l'Alberta.

Photo : Radio-Canada

Le premier ministre albertain, Jason Keney, et son ministre des Finances, Travis Toews, s’envoleront à Toronto, mercredi, prochain pour un voyage d’affaires de quatre jours. Ils prévoient rencontrer de multiples entreprises pour promouvoir les investissements en Alberta, particulièrement dans les secteurs manufacturier et financier.

Jason Kenney en a fait l’annonce pendant un discours devant la Chambre de commerce de Calgary mercredi. Il a envoyé un message teinté d’optimisme, insistant sur la reprise économique de l’Alberta, qui est largement alimentée par la hausse importante des prix du pétrole.

Pour convaincre les investisseurs torontois, Jason Kenney a aussi l’intention de faire valoir que le coût de la vie est plus abordable dans les grandes villes albertaines que dans d’autres métropoles canadiennes.

Les familles de la classe moyenne ne sont pas capables de se payer une maison dans les régions de Toronto et de Vancouver. [...] C’est la simple réalité financière, déplore Jason Kenney.

« Ces entreprises qui ont besoin de main-d'œuvre qualifiée, où vont-elles trouver ces personnes? Là où il y a une grande qualité de vie et un coût de la vie raisonnable. C’est en Alberta. »

— Une citation de  Jason Kenney, premier ministre de l'Alberta

La porte-parole néo-démocrate en matière d’énergie, Kathleen Ganley, accuse toutefois le premier ministre de ne pas tenir compte de l’inflation et du taux de chômage élevé que subissent les Albertains.

Les familles ont de la difficulté à joindre les deux bouts face aux prix en augmentation de l’électricité, des frais de scolarité, des assurances automobile et des impôts fonciers et personnels. Jason Kenney n’a offert ni espoir ni plan à ces sujets, a-t-elle déclaré dans un communiqué de presse.

Appel à plus d’investissements dans le captage du carbone

Le premier ministre albertain a également appelé de nouveau le gouvernement fédéral à investir davantage dans la technologie de captage et de stockage du carbone. Au printemps dernier, il réclamait 30 milliards de dollars.

Le gouvernement fédéral a prévu, dans son budget de mars dernier, 319 millions de dollars pour la recherche et le développement de cette technologie, dont l’efficacité est controversée. Ottawa prévoit aussi un crédit d’impôts pour les entreprises qui l’utiliseront.

Jason Kenney prévoit également un voyage à Ottawa bientôt, en compagnie de plusieurs ministres. Il a l’intention de faire du captage et du stockage du carbone un thème clé de ce voyage.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !