•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le militant franco-ontarien Philippe Landry est décédé

Philippe Landry, souriant.

Né en 1945, Philippe Landry a connu une longue carrière à titre de journaliste.

Photo : tirée de Facebook

Radio-Canada

Les Francos-Ontariens ont perdu un militant mercredi matin : Philippe Landry est décédé à l’âge de 76 ans. Il était l’administrateur du groupe Facebook « Fier d’être Franco-Ontarien », qui réunit plus de 12 000 membres depuis sa création en 2007.

Sa fille, Geneviève, a confirmé la nouvelle. Son père a été emporté par un cancer de l'œsophage. Il est entré à l’hôpital vendredi, où les médecins lui ont dit qu’il n’en sortirait pas vivant.

Il était fier d’être Franco-Ontarien, un grand défenseur de la langue française. Il ne voulait pas qu’elle disparaisse, a résumé Geneviève à quelques reprises au cours d’un entretien avec ICI Ottawa-Gatineau.

Né en 1945, Philippe Landry a connu une longue carrière de journaliste, à CKCH, à Radio-Canada et au journal Le Droit. Beaucoup de gens se souviendront de lui pour sa passion à défendre la langue française, étant même prêt à aller en prison, pendant deux jours, dans les années 1970.

Ayant reçu une contravention en anglais, il avait alors refusé de la payer parce qu’il voulait une contravention en français.

La cour a commencé à se dérouler dans les deux langues, et on a commencé à avoir nos contraventions en français, se souvient sa fille Geneviève, rappelant que son père a aussi été connu comme agent immobilier.

En entrevue, l’ancien député provincial de Glengarry-Prescott-Russell, Jean-Marc Lalonde, a tenu à rendre hommage à Philippe Landry, celui qui a su défendre la francophonie ontarienne et qui a laissé sa trace comme journaliste.

Lorsqu’on parlait de développement pour l’est ontarien, il voulait toujours savoir si cela allait satisfaire les critères pour les Francos-Ontariens.

« Il était très très impliqué dans la communauté, pas juste dans celle de Clarence-Rockland, mais dans tout l’est ontarien. »

— Une citation de  Jean-Marc Lalonde, ancien député provincial de Glengarry-Prescott-Russell

Avec les informations de Rémi Authier, de Denis Babin et d’Isabelle Routhier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !