•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déneigement : Montréal souhaite éviter les bévues du passé

L'opération de ramassage hâtif décrétée lundi libérera les grilles d'égout en vue du reste de la saison.

Une gratte ramasse de la neige sur le Plateau-Mont-Royal.

Montréal a reçu sa première bordée de neige de la saison dans la nuit de dimanche à lundi.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Neige, pluie, verglas : les variations de température, exacerbées par les changements climatiques, compliquent le travail des déneigeurs de la métropole. Et l'administration Plante assure avoir appris de ses erreurs.

La nouvelle responsable du dossier au comité exécutif, Maja Vodanovic, a expliqué mercredi matin, en marge d'une présentation du Service de la concertation des arrondissements (SCA), que l'opération de ramassage hâtif lancée lundi libérera les grilles d'égout en vue du reste de la saison.

Cette façon de faire permettra un meilleur drainage des eaux d'écoulement, a-t-elle assuré, soulignant que, dans les dernières années, la glace qui s'était accumulée en bordure des rues avait rendu les trottoirs glissants durant des mois.

Ça créait de la glace sur les trottoirs tout l'hiver, a rappelé Mme Vodanovic. Alors, c'était très important cette fois-ci d'enlever cette butte de glace pour qu'on puisse avoir un hiver sans glace sur les trottoirs. En tout cas, c'est ce qu'on espère réaliser.

« On ne gère pas juste la neige. On gère surtout la glace. La température est de plus en plus imprévisible. »

— Une citation de  Maja Vodanovic, responsable de la concertation avec les arrondissements et de l'eau au comité exécutif de la Ville de Montréal et mairesse de l'arrondissement de Lachine

Par voie de communiqué, la Ville de Montréal a également indiqué mercredi que ses équipes étaient prêtes et mobilisées afin de faciliter les déplacements de tous les usagers, quel que soit leur mode de transport. Elle promet notamment de porter une attention particulière aux trottoirs afin de faciliter les déplacements actifs.

Pendant ce temps, l'opération de chargement décrétée lundi va bon train. Plus de la moitié de la neige et de la glace a été ramassée par les camions, qui devraient avoir terminé le travail jeudi.

La présentation du Service de la concertation des arrondissements devant le comité exécutif mercredi matin visait à faire le point sur la saison hivernale qui s'amorce. Son directeur, Martin Savard, a notamment rappelé que, depuis deux ans, les arrondissements peuvent déclencher deux opérations de chargement local par année financière.

Par ailleurs, les trois quarts des camions de déneigement sur le territoire de Montréal sont maintenant munis de barres latérales pour protéger les piétons et les cyclistes en cas d'accident. Cette exigence apparaît sur tous les appels d'offres de la Ville depuis 2020, a expliqué M. Savard mercredi.

Résultat : 1050 des 1400 camions utilisés pour le déneigement à Montréal sont actuellement dotés de barres latérales. La totalité de la flotte devrait être convertie d'ici 2023, assure M. Savard.

Le déneigement a coûté l'an dernier 179,7 millions de dollars à la Ville de Montréal, qui a prévu cette année une enveloppe de 177,7 millions.

Avec les informations de Benoît Chapdelaine et Mathieu Prost

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !