•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le CISSS-AT autorise une 2e ambulance de nuit à Senneterre

Le hangar d'ambulance du Centre de santé de Senneterre.

Les ambulanciers doivent transporter les patients vers Val-d’Or depuis la fermeture de l'urgence la nuit à Senneterre (archives).

Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

Le Centre intégré de santé et services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT) autorise désormais le service d’une deuxième ambulance 24 heures par jour pour le secteur de Senneterre.

L’information a été confirmée en début de semaine à la mairesse de Senneterre, Nathalie Ann Pelchat.

Depuis la fermeture de l’urgence du centre de santé, le 18 octobre, cette deuxième ambulance avait été autorisée de jour, entre 8 h et 16 h, afin d’éviter les découvertures lors des transferts des patients vers Val-d’Or.

Pour la mairesse, cette nouvelle est bien accueillie, mais elle ne règle pas le fond du problème.

Ce qu’il faut réellement, c’est rouvrir l’urgence 24/7, soutient-elle. Si l’ambulance peut s’y présenter, il n'y a pas de découverture parce que le patient peut voir un médecin rapidement.

Nathalie Ann Pelchat s’inquiète aussi de la capacité de l’entreprise Ambulance Senneterre à recruter le personnel suffisant pour ses deux ambulances 24 heures par jour.

Le président d'Ambulance Senneterre, Serge St-Pierre, n’était pas disponible mercredi pour commenter la nouvelle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !