•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour du masque obligatoire en classe dans les écoles primaires de Québec

Un enfant porte un masque.

Un enfant porte un masque.

Photo : Associated Press / Brynn Anderson

La hausse de cas de COVID-19 dans la région de Québec incite la santé publique à imposer de nouveau le masque obligatoire en tout temps dans les écoles primaires, où se trouve la moitié de la trentaine d'éclosions actives dans la région de la Capitale-Nationale.

Les élèves du primaire seront donc tenus de porter le masque en classe, alors qu’il était auparavant obligatoire uniquement dans les aires communes. La mesure doit entrer en vigueur dans les prochains jours, mais la date précise n'a pas encore été déterminée.

Le masque obligatoire en classe était déjà en vigueur dans de nombreuses régions du Québec. Le directeur régional de santé publique, le Dr André Dontigny, explique que la région de la Capitale-Nationale a été relativement préservée depuis la rentrée scolaire, mais qu'on assiste aujourd'hui à une recrudescence du nombre de cas quotidiens.

La région de la Capitale-Nationale compte 185 cas actifs parmi les enfants de 5 à 11 ans, soit 36 % de l’ensemble des cas de COVID-19 de la région. Le port du masque obligatoire est présenté par le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux comme une démarche préventive, mais nécessaire alors que la transmission dans les milieux scolaires de niveau primaire augmente.

Le Dr André Dontigny, directeur de santé publique au CIUSSS de la Capitale-Nationale.

Le Dr André Dontigny, directeur de santé publique au CIUSSS de la Capitale-Nationale

Photo : Radio-Canada / Pierre-Alexandre Bolduc

Le Dr Dontigny insiste sur la nature préventive du resserrement des mesures sanitaires dans les écoles primaires. Il souligne qu'avec sept hospitalisations liées à la COVID-19 dans la région, la situation est sans commune mesure avec celle qu'on vivait l'an dernier à pareille date.

La Municipalité régionale de comté de Charlevoix est par ailleurs exclue de cette nouvelle obligation pour les enfants puisqu’on y recense à peine cinq cas actifs.

Vaccination et dépistage

La campagne de vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans se poursuit au Québec et la région de la Capitale-Nationale fait toujours bonne figure avec 59 % des enfants de cet âge qui ont reçu une première dose ou ont pris un rendez-vous pour la recevoir. Il s’agit du pourcentage le plus élevé de la province.

La hausse des cas de COVID-19 se fait par ailleurs sentir dans les centres de dépistages, où de 2500 à 3000 tests sont réalisés chaque jour. La semaine dernière, la moyenne oscillait plutôt entre 1800 à 2300 tests par jours.

Chaudière-Appalaches

En Chaudière-Appalaches, le port du masque est déjà obligatoire en tout temps dans les écoles primaires de toutes les sous-régions, à l’exception de Lévis, de Montmagny, de L’Islet et de Lotbinière.

En faisant le point sur la situation sanitaire qui se dégrade alors que la moyenne des cas hebdomadaires a bondi de 60 % en deux semaines, la directrice de santé publique n'a pas jugé nécessaire de resserrer certaines mesures comme l'a fait la Capitale-Nationale.

La Dre Liliana Romero juge que les éclosions dans les écoles primaires de Lévis sont très bien contrôlées et que l'imposition du port du masque en classe n'est pas requise à ce stade.

Chaudière-Appalaches enregistre une moyenne de 100 nouveaux cas par jour, soit environ 20 % de plus que la moyenne québécoise en fonction de la population de la région. Au cours des derniers jours, la région de la Capitale-Nationale a recensé de 60 à 70 nouveaux cas quotidiens de COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !