•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Nouveau-Brunswick présente trois nouveaux hauts fonctionnaires

Le drapeau du Nouveau-Brunswick.

L’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick nomme Paul Martin vérificateur général, Marie-France Pelletier ombudsman et Kelly Lamrock défenseur des enfants, des jeunes et des aînés (archives).

Photo : Radio-Canada / Guy R. LeBlanc

Radio-Canada

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick annonce la nomination de trois hauts fonctionnaires à la suite de motions adoptées par l’Assemblée législative.

Paul Martin est nommé vérificateur général, Marie-France Pelletier ombudsman et Kelly Lamrock défenseur des enfants, des jeunes et des aînés.

Paul Martin était déjà un fonctionnaire en tant que contrôleur au ministère des Finances et du Conseil du Trésor. Il accède à une fonction indépendante en devenant vérificateur général.

Marie-France Pelletier a travaillé au bureau de l’ancien premier ministre Bernard Lord, puis elle a exercé divers emplois en administration à Ottawa et à Montréal.

Kelly Lamrock a notamment été ministre de l'Éducation dans le gouvernement libéral de Shawn Graham. Il est ensuite devenu candidat du Nouveau Parti démocratique puis conseiller non officiel du premier ministre progressiste-conservateur Blaine Higgs.

Les partis d’opposition ont été consultés au sujet de ces nominations. Les trois motions, toutes appuyées par les libéraux, ont été adoptées à l’unanimité.

Rôles et responsabilités

Le vérificateur général aide l’Assemblée législative à tenir le gouvernement responsable en faisant état de son rendement et de sa gestion des fonds publics et des ressources. Il présente chaque année un rapport à ce sujet.

Le bureau de l’ombudsman enquête sur les plaintes de nature administrative portées contre tout organisme qui relève du gouvernement provincial. L'ombudsman a aussi certaines responsabilités et fonctions en vertu de diverses lois provinciales, dont celle sur le droit à l’information et la protection de la vie privée.

Comme son titre le précise, le défenseur des enfants, des jeunes et des aînés protège les droits de ces personnes. Il informe et conseille le gouvernement et les communautés sur les services offerts à ces personnes. Il fait aussi en sorte que ces personnes aient accès aux services approuvés et que leurs plaintes à ce sujet soient traitées.

Le mandat du vérificateur général est de 10 ans, tandis que celui des deux autres hauts fonctionnaires est de 7 ans.

Avec des renseignements de Jacques Poitras, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !