•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les filles d’une dame emportée par la COVID-19 font des reproches à une église

Pearl Lane, souriante, tient un bébé sur ses genoux.

Pearl Lane a succombé à la COVID-19 en octobre 2021 à l'âge de 83 ans. Elle n'était pas vaccinée contre cette maladie, mais son mari et elle avaient entamé les démarches pour cela peu avant qu'elle tombe malade, selon leur fille Kim Hibbs.

Photo : Gracieuseté/Beverley Dean

Radio-Canada

Deux soeurs affirment que la mort de leur mère aurait pu être évitée si l’église qu’elle fréquentait à Bishop's Falls, à Terre-Neuve, avait pris la COVID-19 au sérieux.

Pearl Lane, 83 ans, a succombé à cette maladie en octobre. Elle faisait partie d’une grappe de cas liée à l’église pentecôtiste unie de Bishop's Falls.

L’une de ses filles, Kim Hibbs, affirme que cela ne se serait pas produit si l’église avait respecté le port du masque et la distanciation des fidèles.

Kim Hibbs.

Kim Hibbs estime que la mort de sa mère causée par la COVID-19 aurait pu être évitée.

Photo : CBC/Garrett Barry

Kim Hibbs et sa soeur Beverley Dean montrent du doigt des rassemblements religieux qui se sont déroulés au début de septembre. Elles croient que c’est à cette occasion que leur mère a contracté la COVID-19.

Selon Mme Dean, l’église était pleine à craquer et des participants provenaient de loin, notamment du Nouveau-Brunswick. Elle dit qu’aucune mesure de la santé publique n’avait été respectée.

Beverley Dean soutient que ces rassemblements n'auraient pas dû avoir lieu. Elle dit que le révérend aurait dû savoir que la COVID-19 se propageait dans la province et que des paroissiens ne respectaient pas les mesures sanitaires. Selon elle, le révérend aurait pu au moins encourager les paroissiens à se faire vacciner.

Beverley Dean .

Beverley Dean affirme que sa mère lui manque beaucoup.

Photo : CBC/Garrett Barry

Le révérend Leroy Gee, qui dirige cette église, a refusé d’accorder une entrevue à ce sujet.

Leroy Gee avait toutefois affirmé durant une entrevue précédente, en octobre, que la distanciation, la désinfection et le port du masque n’étaient pas un problème difficile puisque son église n’est pas fréquentée par une grande foule. Quant à la vaccination, il avait dit qu’il n’en parlait pas durant ses sermons parce qu’il s’agit d’un choix personnel.

Trois grappes de cas

Durant la semaine précédant les rassemblements du 10 septembre, 34 nouveaux cas de COVID-19 ont été annoncés dans la province.

L’automne de 2021 a été la période la plus meurtrière à Terre-Neuve depuis le début de la pandémie. La province a annoncé huit décès liés à la COVID-19 de mars 2020 à septembre 2021, puis huit autres décès en octobre seulement et trois grappes de cas dans le centre de Terre-Neuve.

Beverley Dean dit croire qu’une grappe de cas dans la région de Bishop's Falls et de Botwood est liée à cette église, mais le ministère de la Santé n’a parlé que d’un groupe socialement lié.

Les autorités n’ont pas recommandé publiquement aux participants de ces rassemblements de se faire tester, mais elles ont produit un avis de risque d’exposition à la COVID-19 à la suite d’un barbecue à cette église plus tard en septembre.

D’autres paroissiens de l’église pentecôtiste unie de Bishop's Falls ont aussi succombé à la COVID-19.

D’après un reportage de Garrett Barry, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !