•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dépistage de masse : quatre autres écoles de l’est de l’Î.-P.-É. sont fermées

Deux mains gantées tiennent un écouvillon inséré dans un tube de plastique.

Un lieu de dépistage sera mis en place à l’hôpital de Souris mercredi de 12 h à 15 h ainsi que jeudi de 10 h à 15 h.

Photo : La Presse canadienne / Riley Smith

Les écoles Souris Regional, Morell Regional, Morell Consolidated et Mount Stewart Consolidated sont fermées pour la journée de mercredi, à la suite de la découverte de cas de COVID-19 dans l’est de la province.

Cette fermeture permettra à la santé publique de réaliser un dépistage de masse dans le comté Kings.

Tous les élèves de la maternelle à la 6e année qui fréquentent l’une de ces écoles devront se faire tester pour la COVID-19 mercredi et jeudi.

Les élèves de la 7e à la 12e année qui participent à des activités sportives de groupe doivent également se faire dépister.

Tous les élèves devront présenter un test négatif et ne présenter aucun symptôme avant de retourner à l’école.

Les membres du personnel de ces écoles ne sont pas tenus de se faire tester pour l’instant.

La façade de l'école Mount Stewart.

L'école Mount Stewart est l'un des établissements scolaires fermés pour la journée de mercredi dans l'est de l'Île-du-Prince-Édouard.

Photo :  CBC

La Dre Heather Morrison, médecin hygiéniste en chef de l’île, recommande aussi à tous les enfants de 5 à 11 ans et à toute personne pratiquant des sports organisés dans le comté de Kings de se faire tester, même s’ils n’ont pas de symptôme.

Un lieu de dépistage sera mis en place à l’hôpital de Souris mercredi de 12 h à 15 h ainsi que jeudi de 10 h à 15 h.

L’école La Belle-Cloche, située dans cette région, est fermée depuis lundi à cause de cas recensés dans cet établissement.

Six cas sont désormais liés à l’éclosion dans cette école francophone.

Tous les élèves et les membres du personnel de cette école ont dû subir un test de dépistage depuis dimanche dernier, lorsque la santé publique a annoncé la découverte de l’éclosion dans cet établissement.

Une dizaine de personnes devant le bâtiment.

Des gens faisaient la queue lundi devant un pavillon de l'école La-Belle-Cloche pour subir un test de dépistage de la COVID-19. (ARCHIVES)

Photo : CBC/Steve Bruce

La Dre Heather Morrison espère que l’école Belle-Cloche pourra rouvrir ses portes la semaine prochaine, une fois que la situation sera maîtrisée dans cet établissement.

Lors de sa conférence de presse mardi, la Dre Morrison a aussi déclaré qu’elle était préoccupée par le nombre croissant de cas dans la région et par le risque de transmission communautaire.

On s’inquiète parce qu’on voit que ces cas ne sont pas uniquement liés aux voyages, et maintenant ce n’est pas uniquement lié à cette école. On s’inquiète un peu, mais il faut faire plus de tests pour déterminer combien de personnes y sont impliquées , a déclaré la médecin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !