•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vol massif de données : l’ex-employé aurait tout avoué à la direction de Desjardins

Un montant de 30 100 $ aurait été trouvé chez lui ainsi que de nombreuses cartes Visa prépayées, selon des documents judiciaires obtenus par Radio-Canada.

L’enseigne de Desjardins, à l’extérieur du complexe du même nom, à Montréal.

Selon les procédures déposées par Desjardins, Sébastien Boulanger-Dorval aurait avoué, lors d’une rencontre le 26 mai 2019 à Lévis avec la direction des enquêtes et des technologies de Desjardins, qu’il vend des informations confidentielles et des bases de données relatives à des clients de l’institution financière depuis 15 mois à raison d’environ une vente tous les deux ou trois mois.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Des documents judiciaires rendus publics mardi dévoilent certains détails inédits qui ont poussé Desjardins en mai 2019 à demander à la Cour supérieure de l'autoriser à consulter rapidement un disque dur externe saisi chez son ex-employé congédié.

Selon les procédures déposées par Desjardins, Sébastien Boulanger-Dorval aurait avoué, lors d’une rencontre le 26 mai 2019 à Lévis avec la direction des enquêtes et des technologies de Desjardins, qu’il vend des informations confidentielles et des bases de données relatives à des clients de Desjardins [...] depuis quinze (15) mois à raison d’environ une vente aux deux ou trois mois.

Ce dernier aurait expliqué que le disque dur qui a été saisi à son domicile par Desjardins possède toutes les informations qu’il a vendues. La rencontre aurait été enregistrée.

L’ex-employé, qui occupait un poste de conseiller principal au sein d’une équipe marketing depuis de nombreuses années, aurait justifié ses gestes suite à des problèmes financiers découlant d’une ancienne relation et aurait avoué avoir vendu une partie de ces listes à une relation de son entourage.

L’ex-employé aurait expliqué vouloir réparer ses erreurs [...] et collaborer avec Desjardins afin de restituer les dossiers vendus illégalement et de les identifier.

La procédure présentée par Desjardins précise par ailleurs qu’il est de la plus grande importance que Desjardins ait accès à ces informations dès maintenant avant que le mal ne soit fait, afin de protéger le public et ses clients.

30 100 $ en coupures et des cartes cadeaux

Parmi les nouvelles informations rendues publiques, on apprend que, lors de la perquisition menée par Desjardins au domicile de Boulanger-Dorval le 26 mai 2019, l'huissier a trouvé lors de ses recherches chez Dorval un montant de trente mille cent dollars (30 100 $) en argent comptant, en coupures de 20 $, 50 $ et 100 $, qui a été compté par l'huissier ainsi que plus de vingt (20) cartes cadeaux Visa prépayées.

L’institution financière a eu recours à une ordonnance de type Anton Piller, une mesure exceptionnelle dans le cadre d’un recours civil, qui oblige une personne à laisser la partie adverse exécuter chez elle une perquisition et une saisie.

Radio-Canada dévoilait la semaine dernière que Desjardins a dès les premiers soupçons à l’égard de Boulanger entrepris une enquête [...] supervisée par un expert indépendant de la compagnie Mandiant.

Basée en Californie, Mandiant est une filiale de la firme américaine FireEye, spécialiste de la lutte contre les cyberattaques.

C'est une transaction suspecte survenue à Laval en décembre 2018 qui a éveillé les soupçons de Desjardins, qui a porté plainte auprès du Service de police de Laval (Service de police de Laval).

L'enquête de la SQ a commencé en juin 2019. Elle porte sur de possibles infractions de vol d'identité, de trafic de renseignements identificateurs, de fraude de plus de 5000 $ et d'infraction au profit d'une organisation criminelle.

L'ex-employé de Desjardins ne fait encore face à aucune accusation.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.