•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le district sanitaire du Nord-Ouest au sommet pour le taux de vaccination

Un homme se fait vacciner.

La très grande majorité des personnes âgées de 12 ans et plus vivant sur le territoire du Bureau de santé du Nord-Ouest ont reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19.

Photo : Bureau de santé du Nord-Ouest

Radio-Canada

Le Bureau de santé du Nord-Ouest (BSNO), qui dessert les districts administratifs de Kenora et de Rainy River, indique que près de 98 % des résidents de 12 ans et plus ont reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19.

Il s'agit du taux de vaccination le plus élevé en Ontario, selon le gouvernement provincial.

Le district sanitaire du Nord-Ouest se retrouve au deuxième rang pour le pourcentage de la population qui a reçu deux doses de vaccin.

La région présente d’ailleurs un des taux de nouveaux cas par 100 000 habitants parmi les plus bas du Nord de l'Ontario.

En date du 7 décembre, le bureau de santé publique régional faisait état de 18 cas actifs, avec un seul nouveau cas signalé mardi.

Le Bureau de santé du Nord-Ouest a revu ses estimations de vaccination à la hausse grâce à des données démographiques plus récentes partagées par Statistique Canada.

Selon les nouvelles estimations, notre région compte 6492 personnes de moins que les chiffres qu’on nous avait fournis précédemment, explique Dorian Lunny, épidémiologiste pour le Bureau de santé du Nord-Ouest. En se basant sur cette nouvelle population, le taux de vaccination augmente.

La Dre Kit Young Hoon, médecin hygiéniste, est ravie par ces nouvelles statistiques encourageantes, mais rappelle qu’il faut faire preuve de prudence.

Portrait de Kit Young Hoon.

La Dre Kit Young Hoon est médecin hygiéniste du Bureau de santé du Nord-Ouest, en Ontario.

Photo : Service de santé publique du Nord-Ouest de l'Ontario

Nous devons prendre en considération que certains ménages pourraient ne pas avoir répondu au recensement plus tôt cette année, affirme-t-elle.

« Nous pensons toutefois que les nouveaux taux sont exacts à 2 ou 3 % près, ce qui reste très impressionnant. »

— Une citation de  Dre Kit Young Hoon, médecin hygiéniste du Bureau de santé du Nord-Ouest

La médecin hygiéniste demande tout de même à la population de continuer de respecter les mesures sanitaires.

Des cas du variant Omicron ont été détectés plus tôt cette semaine dans le district voisin, celui de Thunder Bay.

Le Bureau de santé du district de Thunder Bay a recensé 11 nouveaux cas de COVID-19 et 13 guérisons dans sa mise à jour de mardi matin.

Le nombre de cas actifs est en forte baisse dans la région de Sudbury, avec 26 nouveaux cas et 72 guérisons.

Ce district sanitaire, qui compte un peu plus du quart de la population du Nord de l’Ontario, dénombre environ 43 % des cas actifs de COVID-19.

Le deuxième plus grand total de cas actifs dans le Nord se trouve dans la région de Sault-Sainte-Marie, où Santé publique Algoma a signalé 32 nouveaux cas et 3 guérisons.

Le nombre d'infections remonte un peu dans le district de Timiskaming, avec sept nouveaux cas.

La situation continue d’être plutôt stable dans les districts sanitaires de Porcupine et de North Bay-Parry Sound, avec un total de trois nouveaux et autant de guérisons.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !