•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’adolescent qui a tué deux enfants au volant à Vaughan de retour en cour

Il a plaidé coupable à trois accusations de conduite dangereuse ayant causé la mort et ayant causé des blessures.

Une rue résidentielle avec du ruban de police jaune

Les deux enfants jouaient dans l'entrée de garage d'une maison de Vaughan lorsqu'ils ont été happés à mort par une Mercedes noire.

Photo : Radio-Canada / Mark Bochsler/CBC News

L'adolescent qui a admis la semaine dernière qu'il avait tué deux enfants au volant d'un véhicule en mai à Vaughan est de retour mercredi matin devant le palais de justice de Newmarket.

L'adolescent de 16 ans a plaidé coupable à deux accusations de conduite dangereuse ayant causé la mort et une de conduite dangereuse ayant causé des blessures corporelles.

L'individu, qu'on ne peut nommer en vertu de la loi sur les jeunes contrevenants, a reconnu qu'il avait perdu le contrôle de la voiture de ses parents, lorsqu'il a heurté les petites victimes sur le trottoir.

Selon la déclaration commune des faits dont Radio-Canada a obtenu copie, la Couronne et la défense affirment que l'adolescent roulait à 103 km/h dans une zone résidentielle de 40 km/h à Vaughan.

L'adolescent se rendait chez sa petite amie au volant de la Mercedes de son père vers midi le 16 mai 2021, lorsqu'il a perdu le contrôle du volant dans une courbe sur la promenade Athabasca.

La voiture a dérapé et croisé la ligne médiane avant de monter sur le trottoir, de frapper un arbre, de traverser une haie et d'écraser les deux enfants et de blesser un adulte.

À en croire le document, le conducteur inexpérimenté a terminé sa course dans un mur après avoir percuté un transformateur.

Anaya Chaudhari et son petit frère Jax jouaient à ce moment-là dans une entrée de garage. Les deux enfants étaient âgés de 4 et 10 ans.

L'autopsie a révélé qu'ils avaient tous les deux succombé à un traumatisme contondant multiple.

Le portrait de deux enfants dans un parc

Les deux petites victimes, Anaya, 10 ans, et Jax, 4 ans.

Photo : offerte par SickKids

Le voisin qui aidait les enfants à réparer une bicyclette, John Chiarelli, avait, lui, été gravement blessé.

L'homme de 60 ans a souffert de profondes lacérations à un bras et de blessures à un genou, lesquelles ont nécessité une opération chirurgicale.

Il a toujours des douleurs et les médecins pensent qu'il aura besoin d'un remplacement du genou.

La déclaration commune mentionne par ailleurs qu'il était impossible de négocier un tel virage à une telle vitesse.

L'examen de la Mercedes noire 2017 n'a en outre rien relevé d'anormal au niveau des freins ou du volant contrairement à ce que le jeune accusé avait d'abord affirmé aux policiers.

En plaidant coupable, l'adolescent a dit qu'il comprenait toutes les ramifications qu'un plaidoyer de culpabilité entraînerait.

Le juge lui a expliqué qu'il aura un casier judiciaire qui pourrait avoir des répercussions sur son statut d'immigrant, sur sa volonté de voyager ou de décrocher un emploi à l'âge adulte.

La comparution devant la Cour de justice de l'Ontario doit permettre au magistrat de choisir une date d'audience sur la détermination de la peine lorsque les rapports psychologiques auront été complétés, soit huit semaines environ.

L'adolescent est toujours assigné à résidence chez ses parents à Richmond Hill conformément à la caution de 300 000 $ qu'ils ont déboursée pour le faire libérer dix jours après la tragédie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !