•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : des congés de maladie payés par le gouvernement jusqu’en 2022

Un portrait de Doug Ford de biais.

Le gouvernement de Doug Ford prolonge le programme. (Archives)

Photo : La Presse canadienne / Nicole Osborne

Radio-Canada

Le gouvernement du premier ministre Doug Ford prolonge le programme de congés de maladie COVID-19 au-delà de son expiration prévue pour la fin de décembre.

Le gouvernement a confirmé la nouvelle par voie de communiqué en après-midi mardi. CBC News l'avait rapportée quelques heures plus tôt.

La Prestation ontarienne pour la protection du revenu des travailleurs en raison de la COVID-19 de l'Ontario sera prolongée jusqu'au 31 juillet 2022. Le nombre maximal de jours de congé de maladie payés que chaque employé peut prendre pendant la durée du programme restera plafonné à trois.

Le nombre de cas de COVID-19 en Ontario est en augmentation par rapport aux six derniers mois.

Le programme exige des employeurs qu'ils accordent à tous leurs employés jusqu'à trois jours de congé payés pour une série de raisons liées à la pandémie, notamment pour se faire vacciner contre la COVID-19, s’ils présentent des symptômes ou s’ils doivent prendre soin d'un membre malade de leur famille. Le gouvernement rembourse les employeurs qui n'accordent normalement pas d'indemnités de maladie à leurs employés allant jusqu'à 200 $ par employé et par jour.

Le programme a été lancé en avril alors que l'Ontario était aux prises avec la troisième vague de la pandémie, après des mois de pression de la part d'experts en santé publique et de défenseurs des droits des travailleurs. Il devait initialement expirer en septembre. La province l'a ensuite prolongé jusqu'à la fin de 2021. Il s’agit donc d’une seconde prolongation pour ce programme.

Les employeurs ont soumis des demandes pour plus de 235 000 employés et ont été remboursés pour plus de 80 millions de dollars en salaires, selon les statistiques publiées par le ministère du Travail.

Le gouvernement a budgété un milliard de dollars pour le programme, il n'a donc même pas utilisé un dixième de son allocation.

Plus tôt mardi, l'opposition néo-démocrate a pressé le gouvernement à l'Assemblée législative de prolonger le programme.

Dans trois semaines, les travailleurs de l'Ontario n'auront plus de jours de congé de maladie payés, a déclaré Doly Begum, députée néo-démocrate de Scarborough-Sud-Ouest, en faisant référence à l'expiration du programme le 31 décembre.

Il est plus que cruel de supprimer les jours de congé de maladie payés alors que nous sommes sur le point de connaître une autre vague juste avant la période mouvementée des Fêtes, a déclaré Mme Begum.

Le député progressiste-conservateur Paul Calandra a été promu ​ministre des Affaires législatives. Il s'agit d'un nouveau rôle qui n'existait pas auparavant et qui reste à être défini.

Le leader parlementaire du gouvernement, Paul Calandra, a répondu à des questions en Chambre au sujet du programme, mardi. (Archives)

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Le leader parlementaire du gouvernement, Paul Calandra, a laissé entendre que le programme de congés de maladie serait prolongé, mais n'a pas pris d'engagement à cet égard lors de la période de questions.

C'est le bon programme et il a fait une grande différence dans la vie de nos travailleurs essentiels à travers la province, a déclaré M. Calandra. Nous continuerons, bien sûr, à être là pour les travailleurs de la province de l'Ontario, non seulement pendant la COVID, mais comme nous l'avons toujours été.

Avec les informations de Mike Crawley de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !