•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le N.-B. investit plus que prévu dans les routes, les écoles et les hôpitaux

Ernie Steeves donne une conférence de presse

Le ministre des Finances, Ernie Steeves, lors d'une conférence de presse (archives).

Photo : CBC/Mike Heenan

Radio-Canada

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick investira 78 millions de dollars de plus que prévu dans les infrastructures l’an prochain. Aucun nouveau projet majeur n'a toutefois été annoncé, mardi.

Le ministre des Finances Ernie Steeves a dévoilé son budget en immobilisation, mardi après-midi.

On y apprend que la province compte dépenser 746,8 millions de dollars pour les infrastructures en 2022-2023. Lors de son dernier budget en immobilisation, il avait plutôt prévu dépenser 668,7 millions de dollars en 2022-2023.

En raison de l’amélioration de la situation financière de la province, nous avons les moyens d’augmenter le budget et nous pouvons commencer à remédier au déficit infrastructurel , a déclaré le ministre Ernie Steeves. Compte tenu de la fin progressive des mesures de soutien temporaires liées à la pandémie, l’augmentation des dépenses d’infrastructure favorisera une reprise économique durable.

Transport et infrastructure

Le budget prévoit 338,8 millions de dollars pour l’entretien et l’amélioration des routes et des ponts, dont 11,7 millions de dollars qui serviront à poursuivre les travaux de réfection du pont de Miramichi et 10 millions de dollars pour commencer les travaux de remplacement du pont de la rivière Salmon, à Chipman.

De l’argent sera également alloué au nouveau palais de justice de Fredericton, un chantier de 60 millions de dollars. La somme de 19,8 millions de dollars y sera consacrée en 2022–2023.

Rien sur le pont de Shippagan ou la route 11

Le ministre n’a pas fait mention du pont de Shippagan, qui continue de donner des maux de tête aux automobilistes, dans son discours. Il n'a pas non plus été question de travaux sur la route 11.

Le gouvernement précise que le budget présenté mardi n'est qu'un aperçu des investissements à venir.

Toutefois, l'absence de ces projets dans le discours du ministre est dénoncée par l'opposition.

Les détails ne sont pas connus, mais on ne voit pas d'investissements pour tout ce qui est de la question de la route 11 qui est importante. Nous ne voyons pas non plus d'annonces sur le pont de Shippagan, dont la vie est terminée, indique le chef de l'opposition, le libéral Roger Melanson.

Il est nécessaire d'assurer que le remplacement du pont de Miscou est une priorité, ajoute le chef du Parti vert, David Coon.

Éducation et santé

Le gouvernement investira 153,2 millions de dollars dans les infrastructures en santé.

Le gouvernement continue de réaliser des investissements importants dans l’infrastructure des soins de santé, comme en témoignent notamment les travaux en cours à l’Hôpital régional Chaleur et à l’Hôpital régional Dr Everett Chalmers , dit le ministre.

De l’argent sera également dédié à des travaux de construction de nouvelles écoles et à l’entretien régulier des écoles. Cela comprend en outre des efforts accrus consacrés à l’amélioration de la qualité de l’air dans nos écoles , précise Ernie Steeves.

Le gouvernement investira 84,7 millions de dollars dans les écoles, ce qui comprend un investissement de 12,7 millions pour la nouvelle école de la maternelle à la 5e année sur la rive nord de Fredericton et un investissement de 10,8 millions pour la nouvelle école francophone à Moncton.

Les détails des projets prévus l'an prochain seront annoncés bientôt, lors du dépôt des crédits budgétaires des différents ministères.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Infolettre ICI Acadie

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Acadie.