•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’hôpital de Sackville perd ses lits pour soins de courte durée

L'entrée de l'hôpital.

L'Hôpital mémorial de Sackville perd temporairement ses lits pour soins de courte durée (archives).

Photo : Radio-Canada / Guy Leblanc

Radio-Canada

La pénurie d’infirmières à l’Hôpital mémorial de Sackville au Nouveau-Brunswick entraîne la fermeture temporaire des lits destinés aux malades ayant besoin de soins à court terme, a récemment annoncé le Réseau de santé Horizon.

Ces lits serviront plutôt aux patients qui attendent un placement dans un foyer de soins.

Selon le maire Shawn Mesheau, ce changement inquiète beaucoup les résidents qui ont déjà appris que la réduction des heures de fonctionnement du service des urgences durant l’été, qui devait être temporaire, s’est prolongée. Les gens craignent qu’il s’agisse du début de la fin pour leur hôpital, dit-il.

L’hôpital compte normalement quatre ou cinq lits pour les soins de courte durée et dix lits pour les soins de longue durée.

La vice-présidente des services cliniques chez Horizon, Eileen MacGibbon, a annoncé la conversion temporaire des lits, la semaine dernière, en expliquant que c’était nécessaire pour maintenir la qualité des soins offerts dans le contexte de la pénurie d'infirmières.

Les patients de Sackville qui ont besoin de soins à court terme seront transférés à l’Hôpital de Moncton. Mme MacGibbon a présenté des excuses pour ces inconvénients.

Le maire Mesheau ajoute que la communauté a été informée du changement vendredi. Il reconnaît que le système de santé connaît d’importantes difficultés en matière de recrutement. Il garde l’espoir que la situation va s’améliorer, notamment avec l’embauche récente de deux recrues au service des urgences.

Avec les renseignements de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !