•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Sûreté du Québec invite les usagers de la route à la prudence

Un piéton marche sur un trottoir qui n'est pas dégagé.

La Sûreté du Québec invite les automobilistes et les piétons à redoubler de prudence lors de leurs déplacements (archives).

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Dans les dernières semaines, deux accidents impliquant des véhicules et des piétons sont survenus dans la région de Sept-Îles.

Alors que l'actuelle période de l'année est celle où il y a le moins d'ensoleillement, la Sûreté du Québec demande aux piétons et aux automobilistes de faire preuve de prudence dans les rues et sur les routes.

L’appel à la prudence de la Sûreté du Québec survient quelques semaines après que deux piétonnes aient été renversées par un véhicule sur une traverse piétonnière à Sept-Îles.

Un autre accident impliquant un piéton et un véhicule a aussi eu lieu dans la région de Sept-Îles le mois dernier.

Le porte-parole de la Sûreté du Québec pour la région de la Côte-Nord, Hugues Beaulieu, indique toutefois qu’il n’est pas inhabituel de constater autant d'accidents durant ce temps de l’année.

Les statistiques sont assez stables , indique-t-il. C’est sûr que le mois de novembre est propice pour ce genre de collisions.

Hugues Beaulieu devant le quartier général de la SQ.

Les conditions météorologiques en hiver n'aident pas à la circulation sécuritaire des piétons et des automobilistes, selon le porte-parole de la SQ, Hugues Beaulieu.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Lamothe

La diminution de la luminosité du jour et le changement d'heure seraient également deux facteurs à prendre en considération, selon lui.

« il fait noir plus longtemps et il pleut souvent, donc la lumière est moins réfléchie.  »

— Une citation de  Hugues Beaulieu, porte-parole de la Sûreté du Québec

Hugues Beaulieu demande aux piétons de prendre davantage de précautions durant cette période plus à risque.

Il faut respecter le code de la sécurité routière. Ça aide aussi de marcher à sens inverse de la circulation, de porter des vêtements clairs.

Il ajoute que le port d'appareils électroniques lumineux ou de déflecteurs favorisent la sécurité des piétons qui circulent sur le bord des routes. Hugues Beaulieu recommande aussi aux automobilistes de réduire leur vitesse et d'éviter les distractions.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !