•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le coût du passage unique payé en argent comptant augmente à 3,50 $ à la STS

Un autobus de la STS à Sherbrooke

La STS augmente ses tarifs pour le paiement en argent comptant.

Photo : Radio-Canada / Martin Bilodeau

Le coût d'un billet d'autobus, lorsque payé comptant, augmente de 20 cents à la Société de transport de Sherbrooke. Le passage coûtera 3,50 $ plutôt que 3,30 $.

La Société de transport de Sherbrooke a adopté son budget de fonctionnement, lundi, à la séance du conseil municipal de Sherbrooke. Cette nouvelle grille tarifaire propose donc une augmentation de 1,36  %.

Ça faisait six ans que nous avions cette même tarification. Les tarifs pour ceux qui utilisent la carte à puce ou les jetons vont rester à 3,30 $. Nous visons à ce que les gens délaissent le "payer comptant" parce que ça amène des coûts sur le plan de la manutention. Les cartes Vermeilleuse ou la Pratico sont gratuites , explique le président de la Société de transport de Sherbrooke et conseiller municipal du district du Golf, Marc Denault.

Il précise d'ailleurs que le paiement en argent comptant est l'une des principales raisons de la mise hors service de certains autobus. Les autobus ne peuvent prendre passagers lorsqu'il y a des bris à la boîte de perception.

Le jour où l’on pourra acheter les jetons en ligne, cela permettra de moins payer en argent, a précisé pour sa part la conseillère de Rock Forest, Annie Godbout.

Marc Denault souhaite que cette possibilité soit mise en place en 2022.

« C’est moins de 5 % des gens qui paient comptant. Nous allons présenter une plate-forme numérique pour ajouter des fonds sur les cartes. C’est une première étape vers un virage numérique encore plus grand. »

— Une citation de  Marc Denault, président de la STS

Des tarifs qui auraient dû être à la baisse?

La conseillère municipale du district de Saint-Élie, Christelle Lefèvre, croit pour sa part que les tarifs devraient être revus à la baisse.

Il serait pertinent de réviser ça pour rester attractif et fidéliser les usagers, mentionne Mme Lefèvre

La première chose pour laquelle les gens ne prennent pas le transport collectif, c’est le temps de déplacement. Mais la deuxième chose demeure le coût. Notre tarification actuelle n’est pas très incitative, a admis la mairesse, Évelyne Beaudin.

On travaille avec les autres sociétés de transport. L’enjeu majeur demeure de travailler [cette tarification] avec la Ville de Sherbrooke pour réviser la politique tarifaire, qui va nous permettre d’augmenter l’achalandage, a-t-elle ajouté.

Électrification des transports

Si le budget de fonctionnement de la Société de transport de Sherbrooke est de 37,5 millions $, elle investira un budget record de 153 millions $ en immobilisations au cours des cinq prochaines années.

Cette somme sera investie en grande majorité sur l'électrification, signale M. Denault.

La part de la Ville de Sherbrooke dans le budget de la Société de transport de Sherbrooke représente 46 % des revenus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !