•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 M $ supplémentaire pour le déménagement de la cour municipale de Sherbrooke

L'hôtel de ville de Sherbrooke

La cour municipale de Sherbrooke est située à l'hôtel de Ville.

Photo : Radio-Canada / André Vuillemin

Thomas Deshaies

Les élus de Sherbrooke ont enclenché le processus d’emprunt d’un montant de 4 M $ pour concrétiser le projet de déménagement de la cour municipale dans le bâtiment situé au 400 rue Marquette.

Le projet est maintenant évalué à 6,5 M $. La Ville souhaite remettre en état le bâtiment situé au 440 rue Marquette et y relocaliser la cour municipale actuellement située à l’hôtel de Ville.

La hausse des dépenses s’explique notamment par le fait que le projet actuel vise une réhabilitation de plusieurs étages du bâtiment plutôt que d’un seul, comme cela était initialement prévu. Plusieurs nouvelles dépenses s’ajoutent au projet, dont l’intégration d’un ascenseur (1 M$), la décontamination et le remplacement du système de ventilation (1 M $) et des travaux de maintiens d’actifs (2 M$).

La Municipalité estime qu’il en coûterait près de 16 M$ pour la construction d’un bâtiment neuf pour la cour municipale. C’est beaucoup d’argent, 4 M$, mais si on regarde de bâtir cette superficie-là à nouveau, ce serait beaucoup plus cher, a souligné le conseiller municipal Marc Denault.

Certains espaces du 440 rue Marquette pourraient être utilisés pour d’autres activités de la municipalité que celles de la cour municipale.

La mairesse de Sherbrooke, Évelyne Beaudin a toutefois émis le souhait que la Municipalité réduise ses dépenses liées à l’entretien des bâtiments. Va falloir trouver une manière de réduire notre pied carré de bureau, a-t-elle déclaré.

Plusieurs élus ont aussi déploré le cheminement du dossier, jugeant que le précédent conseil avait autorisé ce projet à la toute fin du mandat alors que d’autres options auraient pu être évaluées par l’actuel conseil.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !