•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Acadiens de Fredericton craignent de contaminer leurs proches dans le Nord

Le centre-ville de Fredericton en hiver.

Il y a 760 cas de COVID-19 au Nouveau-Brunswick. C’est dans la zone sanitaire 3 qu’il y a le plus grand nombre de cas.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’augmentation importante du nombre de cas de COVID-19 dans la région de Fredericton soulève des inquiétudes à l’approche du temps des Fêtes. Certaines personnes qui travaillent dans la capitale néo-brunswickoise et qui souhaitent rentrer chez elles pour Noël ont peur de faire courir des risques à leurs familles.

Raphaël Moore, un Acadien du Nord, s’est installé à Fredericton pour le travail. Chaque année, pendant le temps des Fêtes, il prend la route pour aller visiter les siens.

À Noël, c’est dans la Péninsule que ça se passe, et chez les beaux-parents par après dans le boute de Campbellton, dit-il.

Les plus récentes statistiques provinciales sur la COVID-19 jettent toutefois une ombre sur ses vacances de Noël.

Dans la région de Fredericton (zone 3), qui s’étend de Doaktown jusqu’à Perth-Andover, on compte maintenant 235 personnes atteintes du virus. Il s’agit de la région la plus touchée en ce moment, dans la province.

« On touche du bois et on espère vraiment que ça va se résorber, se maintenir. On a trois semaines devant nous. »

— Une citation de  Raphaël Moore, résident de Fredericton

C’est sûr que ça nous ramène des souvenirs du début de la pandémie, déclare Raphaël Moore, qui ne souhaite pas rapporter la COVID-19 en cadeau à ses proches.

Bien qu’il ait hâte d’être de nouveau dans le nord de la province, il affirme que ces déplacements sont toujours une source de stress.

On a toujours ce petit, petit doute-là derrière la tête, admet-il.

Tests rapides et mesures sanitaires

Une autre résidente de Fredericton, Tania Martin, compte pour sa part retourner à Edmundston pendant la période des Fêtes.

Elle ne se dit pas surprise par la recrudescence de cas actifs de COVID-19 dans la capitale néo-brunswickoise.

C’était prévisible. Il y a eu différentes augmentations à différents moments, estime-t-elle.

Deux mains gantées tiennent un écouvillon inséré dans un tube de plastique.

Un total de 30 des 71 nouveaux cas de COVID-19 annoncés lundi se situent dans la région de Fredericton.

Photo : La Presse canadienne / Riley Smith

Bien que Tania Martin éprouve une certaine crainte face à la situation, elle indique que son foyer a prévu ses célébrations en conséquence.

On va faire des tests rapides à la maison, dit-elle. On va se protéger de cette façon-là.

De son côté, Raphaël Moore rappelle que ce n’est pas le temps de baisser sa garde face à la pandémie.

Les masques, le lavage des mains et la vigilance face aux symptômes de COVID-19 sont de mise.

Avec les informations d’Alix Villeneuve

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !