•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccination obligatoire : des trains GO annulés au cours des prochaines semaines

Un train de banlieue GO

2 à 3 % des trains GO pourraient être annulés quotidiennement, selon Metrolinx.

Photo : Radio-Canada / Radio-Canada/Sara-Christine Gemson

Radio-Canada

Les passagers doivent se préparer à certaines annulations de trains GO après l’entrée en vigueur d’une politique de vaccination obligatoire contre la COVID-19 pour les équipages, prévient la compagnie en charge du transport en commun dans la région de Toronto.

Cependant, les annulations potentielles seront limitées, assure dans un communiqué la porte-parole de Metrolinx, Anne Marie Aikins. Selon elle, environ 10 à 15 des quelque 500 départs quotidiens seront affectés sur le réseau de trains de banlieue GO, soit 2 à 3 % du trafic.

Les équipages des trains GO sont techniquement des employés du géant du transport en commun Alstom, qui a mis en œuvre une politique de vaccination conforme aux propres exigences de Metrolinx, indique le communiqué.

Cette mesure est officiellement entrée en vigueur dimanche.

Bien que 96 % des plus de 1000 employés d'Alstom travaillant à bord des trains sont entièrement vaccinés, la perte même d'un petit pourcentage de membres d'équipage compte tenu des pénuries actuelles sur le marché du travail que nous connaissons déjà entraînera malheureusement un nombre limité d'annulations de trains sur GO Transit.

Dans une entrevue accordée à CBC, Mme Aikins explique que le centre de contrôle de Metrolinx procédera à des évaluations quotidiennes pour déterminer quels trajets pourraient être annulés.

Des options alternatives proposées au client, assure Metrolinx

Les annulations seront en grande partie concentrées sur les trajets les moins achalandés. Les clients touchés par les changements d'horaire bénéficieront d'options de service alternatives, comme prendre des bus, précise-t-elle.

L'agence de transport espère qu'au moins certaines des équipes de train qui ont été mises en congé reprendront le travail après avoir reçu leurs injections.

Lorsque la propre politique de Metrolinx est entrée en vigueur le 1er novembre, environ 150 chauffeurs d'autobus ont été mis en congé. Plus de la moitié de ces membres du personnel sont revenus, selon Mme Aitkins.

Elle a ajouté, cependant, que Metrolinx recrute également activement de nouveaux employés.

Nous avons vraiment besoin de nouvelles personnes. Donc, si vous cherchez une carrière dans l'industrie du transport en commun, il y a de bons emplois disponibles, appelle Mme Aikins.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !