•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mamadou Kalilou Barry libéré sous conditions

Égoportrait de Mamadou Kalilou Barry réalisé à l'aide d'un téléphone portable et d'un miroir.

Dans le cadre d’une enquête criminelle, le SPVQ sollicite l’aide de la population afin de retrouver des victimes potentielles de Mamadou Kalilou Barry ou de ses complices.

Photo : SPVQ

Mamadou Kalilou Barry, l’homme de 19 ans accusé d’avoir agressé sexuellement deux adolescentes avec l’aide de complices l’été dernier à Québec, a été remis en liberté sous de sévères conditions lundi.

Il lui sera notamment interdit de quitter le pays, de posséder des armes et d'entrer en contact avec les plaignantes et ses présumés complices.

L’homme de 19 ans devra résider à la même adresse tout au long des procédures judiciaires. Il ne pourra pas changer de domicile sans l’autorisation de la cour ou le consentement du poursuivant.

Un homme menotté sort d'un immeuble de logements escorté par des policiers.

Mamadou Kalilou Barry a été arrêté le 2 décembre. (Archives)

Photo : Radio-Canada

De plus, l’accusé ne pourra communiquer directement ou indirectement avec des mineures âgées de moins de 16 ans, sauf en présence d’un adulte responsable de ces dernières et au courant de la présente condition, à moins qu’il ne s’agisse de membres de sa famille.

Mamadou Kalilou Barry a été arrêté jeudi par des agents du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ). Il fait face à deux accusations d’agression sexuelle avec participation d’un tiers contre deux mineures, qui avaient 15 ans au moment des faits allégués.

Présumés complices

Ses deux présumés complices ont été libérés sous promesse de comparaître à la Chambre de la jeunesse. Leur identité fait l’objet d’une ordonnance de non-publication étant donné qu’ils étaient mineurs au moment des faits allégués.

Des policiers maîtrisent une jeune femme plaquée au sol, le visage contre la neige.

Mamadou Kalilou Barry était présent lors de l'intervention controversée sur deux jeunes Noirs par le SPVQ survenue dans la nuit du 26 au 27 novembre. (Archives)

Photo : Capture d'écran

Rappelons que M. Barry était présent lors de l’intervention policière hautement médiatisée survenue sur la Grande Allée, à Québec, il y a une dizaine de jours.

Il avait commenté publiquement l'opération, reprochant entre autres aux policiers d'avoir employé une force excessive pour maîtriser Pacifique Niyokwizera.

Le Service de police de la Ville de Québec a indiqué que l’arrestation du jeune homme n’avait aucun lien avec cette intervention.

Le dossier de Mamadou Kalilou Barry reviendra devant la cour le 26 janvier pour l'étape de l'orientation.

Avec la collaboration de Yannick Bergeron et David Rémillard

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.