•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Joshua Roy permet au Phoenix de gagner 4-3 en prolongation

Joshua Roy en action sur une patinoire.

Joshua Roy est le meilleur pointeur du circuit Courteau. (Archives)

Photo : Vincent Lévesque Rousseau

La Presse canadienne

Joshua Roy a touché la cible en prolongation et le Phoenix de Sherbrooke a défait les Cataractes de Shawinigan par la marque de 4-3, dimanche, au Centre Gervais Auto.

Roy a joué les héros après avoir saisi une rondelle libre dans le territoire ennemi. Il l'a protégée pendant quelques secondes avant de revenir devant le filet pour décocher un tir rapide qui a déjoué Charles-Antoine Lavallée.

Il s'agissait d'un 16e but cette saison pour l'espoir du Canadien de Montréal, qui s'est également emparé du premier rang des pointeurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec avec 45 points.

Roy a également obtenu une aide sur le premier de deux buts de Julien Anctil, ce qui porte à six sa séquence de parties avec au moins un point.

Jaheem Lagacé-Aurelien a aussi fait bouger les cordages pour le Phoenix, ce qui a permis de briser l'égalité avec les Cataractes pour le premier rang de l'Association Ouest.

Xavier Bourgault, Lorenzo Canonica et William Veillette ont tous les trois récolté un but et une mention d'assistance pour la troupe de Shawinigan.

Jakob Robillard a permis à Ivan Zhigalov d'avoir une journée de congé et il a repoussé 33 rondelles devant la cage du Phoenix. Il s'agissait de sa première victoire depuis le 14 novembre.

Lavallée a conclu l'affrontement avec 21 arrêts pour les Cataractes qui sont tout de même restés invaincus en temps réglementaire à leurs trois dernières sorties.

Les Cataractes menaient 3-2 en troisième période quand Anctil a profité d'un avantage numérique pour créer l'égalité. Il a accepté une remise de Parent et il a déjoué un défenseur avant de décocher un tir du revers précis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !