•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec recense 1189 nouveaux cas de COVID-19 et 2 décès de plus

Une femme masquée pousse un chariot à l'aéroport de Montréal.

La découverte du variant Omicron a poussé plusieurs pays, dont le Canada, à réinstaurer certaines mesures de restriction aux frontières.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Radio-Canada

Québec recense 1189 nouveaux cas de COVID-19, 2 décès de plus et 7 hospitalisations supplémentaires depuis 24 heures.

Depuis le début de la pandémie, 455 825 personnes ont contracté la COVID-19. De ce nombre, 11 589 en sont décédées.

La province compte actuellement 226 patients hospitalisés en raison de la maladie, soit une augmentation de 7 par rapport à la veille. Parmi ceux-ci, 62 se trouvent aux soins intensifs, soit 3 de plus que lors du précédent bilan.

En ce qui concerne le dépistage, Québec indique avoir procédé à 34 949 prélèvements en date du 4 décembre et à 28 447 analyses d'échantillons en date du 5 décembre, pour un taux de positivité qui s'élève désormais à 4,2 %.

Sur le front de la vaccination, 20 515 doses de plus ont été administrées, soit 19 746 dans les dernières 24 heures et 769 avant le 5 décembre, pour un total de 13 776 224 doses administrées au Québec.

Parmi les enfants de 5 à 11 ans, 28 % de la population a désormais reçu une première dose de vaccin.

Le taux de la population âgée de plus de 5 ans ayant reçu ses deux doses se maintient à 81 % à l'échelle de la province.

Parmi les nouveaux cas annoncés aujourd'hui, 57 % concernent des personnes non adéquatement vaccinées.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure.

Québec compte annoncer cette semaine quelles seront les mesures sanitaires à respecter pour la période des Fêtes.

Peu de données sont actuellement disponibles, mais le variant Omicron fait craindre une recrudescence de cas en raison d'une cinquantaine de mutations qui pourraient augmenter sa transmissibilité.

Omicron sous surveillance

L'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) affirme par ailleurs qu'il ne semblait pas y avoir de transmission communautaire du variant Omicron au Québec en date du 30 novembre.

Tous les cas positifs recensés mardi dernier ont fait l'objet d'une analyse de criblage, lorsque la charge virale de l'échantillon était suffisante, a expliqué l'Institut national de santé publique du Québec dans un communiqué de presse transmis en fin de journée.

Ainsi, 894 des 1174 cas recensés ce jour-là ont été criblés. De ce nombre, aucun variant Omicron n'a été détecté, assure-t-on.

Cette enquête ponctuelle a été réalisée en vertu du programme de surveillance des variants de l'Institut national de santé publique du Québec, qui continuera d'ajuster [sa] stratégie de dépistage des cas dans les prochaines semaines.

Pour l'instant, un seul cas du variant Omicron a été détecté au Québec. Il s'agissait d'un voyageur revenant du Nigeria. Le cas a été confirmé par séquençage le 29 novembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !