•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les hôpitaux du Nord de l’Ontario congédient au moins 80 employés non vaccinés

Un test de dépistage de la COVID-19.

Sur les 53 employés congédiés à Horizon Santé Nord à Sudbury, 17 sont des infirmières. (Archives)

Photo : CBC/Erik White

Radio-Canada

Au moins 80 employés d'hôpitaux du Nord-Est de l'Ontario ont perdu leur emploi puisqu’ils ne respectaient pas les politiques de vaccination en vigueur dans leurs établissements de santé.

À Sudbury, l’établissement Horizon Santé Nord a congédié 53 employés la semaine dernière.

Parmi ces employés, on compte 14 employés embauchés à temps plein, 32 à temps partiel et sept employés temporaires.

Sur les 53 employés congédiés, 17 sont des infirmières.

Le refus de divulguer le statut vaccinal ou de se faire vacciner a entraîné le congédiement de 11 employés à l'hôpital de North Bay et de 11 employés à l'hôpital de Timmins.

 L'hôpital de Timmins

L'hôpital de Timmins (Archives)

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Du côté de Sault-Sainte-Marie, ce sont 13 employés qui ont perdu leur emploi. Parmi ceux-ci, on compte huit infirmières et cinq membres du personnel de soutien.

Dans le Nipissing, l'hôpital général affirme que huit employés ont été renvoyés chez eux sans salaire, mais qu’il est encore tôt dans le processus et que plusieurs preuves vaccinales doivent être évaluées.

Deux employés non vaccinés se sont engagés à le faire et devraient reprendre leur travail sous peu.

Les hôpitaux de ces régions notent que le nombre d’employés licenciés représente un petit pourcentage du nombre total d’employés.

Ces congédiements n’auront donc pas d’impact sur la qualité et la disponibilité des soins offerts dans ces établissements.

En Ontario, ce sont les établissements de santé qui ont la responsabilité de mettre en place leur propre politique de vaccination contre la COVID-19.

Dans le Nord de l'Ontario, plusieurs établissements de santé acceptent toujours un résultat de test de dépistage négatif de façon hebdomadaire au lieu d'une preuve de vaccination.

Avec les informations d'Erik White, CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !