•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marcher en silence à Moncton pour souligner la tragédie de Polytechnique

Des membres de la communauté universitaire ont rendu hommage aux victimes de la tuerie de Polytechnique lundi après-midi à Moncton.

Des membres de la communauté universitaire ont rendu hommage aux victimes de la tuerie de Polytechnique lundi après-midi à Moncton.

Photo : Radio-Canada / Sarah Dery

Radio-Canada

Il y a 32 ans, 14 femmes sont mortes à l’École polytechnique de Montréal. Cet événement tragique est commémoré partout au Canada, y compris à l’Université de Moncton, où plusieurs activités sont organisées.

Selon Lyne Chantal Boudreau, présidente du comité permanent Femmes et égalité des genres du campus de Moncton, il est plus important que jamais de souligner la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes.

Les statistiques nous démontrent des données très alarmantes concernant toute la violence qui est encore faite aux femmes, souligne Mme Boudreau à l’émission La matinale d’ICI Acadie.

Elle souligne que le Nouveau-Brunswick a les taux les plus élevés de meurtres-suicides au pays et que le problème de violence envers les femmes y est important.

Une marche silencieuse

Une marche a eu lieu lundi après-midi pour rendre hommage aux victimes de ce féminicide.

Des étudiantes et des étudiants, des professeurs et des membres de la communauté universitaire se sont rassemblés sur le campus et ont marché ensemble, en silence.

À la fin de la marche, des étudiantes en ingénierie ont lu des textes pour rendre hommage aux victimes.

On est 14 femmes, dont 12 femmes en génie, et on va chacune lire notre enveloppe, et on représente les victimes, explique une participante.

C'est une cause qui nous touche toutes, chaque 6 décembre, on ressent ce sentiment-là, comme si on était là vraiment et il y a eu beaucoup d'émotion, dit une autre participante.

Toutes étaient d'accord pour dire que l'objectif du rassemblement était de s'assurer que les victimes n'étaient pas oubliées.

Le campus de Moncton illuminé

Arbres illuminés en violet.

Des arbres sont illuminés en violet pour souligner la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes.

Photo : Université de Moncton

Le comité permanent Femmes et égalité des genres de l'Université de Moncton a tenu à commémorer la journée du 6 décembre.

Le comité, mené par Lyne Chantal Boudreau en collaboration avec le Centre de ressources et de crises familiales Beauséjour, a choisi d’illuminer le campus de Moncton avec des lumières violettes dans le cadre de la campagne Lumières pour l’amour.

Un rassemblement a aussi eu lieu à 12 h 45 au pavillon Irène-Léger du campus de Shippagan. Un dîner a été servi et les fonds amassés iront à l’Accueil Sainte-Famille. 

Le campus d’Edmundston est fermé lundi en raison du mauvais temps.

Avec des informations de Sarah Dery et de l'émission La matinale d'ICI Acadie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !