•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Service de police de Regina appelle à la conscientisation à propos des opioïdes

Fentanyl.

« Nous demandons aux gens de s’arrêter un moment pour prendre la mesure des dangers du fentanyl et d’autres drogues dans la ville », a affirmé le Service de police de Regina.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Service de police de Regina enjoint au public de prendre conscience des dangers des opioïdes et de leurs conséquences pour les humains.

Cet appel survient alors que les plus récentes données font état d'un autre mois présentant un nombre alarmant de surdoses.

Nous demandons aux gens de s'arrêter un moment afin de prendre la mesure des dangers du fentanyl et d’autres drogues circulant dans la ville, a affirmé le Service de police de Regina dans un communiqué.

Cette drogue tue des pères, des mères, des enfants, des parents, des amis, des voisins, des collègues. Elle détruit la vie de nombreuses personnes, a-t-il ajouté.

En novembre, le Service de police de Regina a transféré 231 appels paramédicaux pour surdoses mortelles et non mortelles. Le même mois, des agents ont répondu à 28 de ces appels, et 18 d'entre eux se sont conclus par un décès.

Selon le Service de police, des agents ont répondu à 137 appels entre le 1er janvier et le 1er décembre pour des décès par surdose. Le Service des coroners de la Saskatchewan a signalé 81 cas confirmés de surdoses à Regina entre le 1er janvier et le 3 novembre.

Les décès confirmés et suspectés à travers la province pour l'année 2021 s'élèvent à 363 en date du 3 novembre. En comparaison, ce chiffre était de 314 en 2020.

Avec les informations d'Ethan Williams

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !