•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Pacific FC est sacré champion de la Première ligue canadienne

Le capitaine Jamar Dixon soulève le trophée devant ses coéquipiers.

Le Pacific a soulevé le North Star Shield pour la première fois de son histoire.

Photo : Radio-Canada / Raphaël Guillemette

Le Pacific FC a réalisé un exploit de taille, dimanche, en finale de la Première ligue canadienne de soccer à Hamilton. L'équipe de l'île de Vancouver a été sacrée championne en venant à bout du Forge FC, double champion en titre du circuit, par la marque de 1 à 0.

Non seulement le Pacific FC a-t-il triomphé, mais cela marque aussi sa première victoire contre la formation de Hamilton. Celle-ci était sortie gagnante de chacun de leurs quatre précédents duels.

Le Forge FC s'était fait une réputation de géant et était considéré comme le grand favori de cette finale. Après avoir soulevé le North Star Shield en 2019 et 2020, il a dominé le classement général de la Ligue cette année, en plus de bien faire dans les tournois de la Ligue de la CONCACAF et du championnat canadien.

Mais les joueurs du Pacific FC ont fait fi du bruit, dimanche.

Timides dans les deux premiers tiers de la rencontre, ils se sont démarqués à la 59e minute grâce à un but sur une phase de jeu arrêtée. Gianni dos Santos a dirigé un ballon au filet du Forge FC qu'Alessandro Hojabrpour a fait dévier de la tête derrière le gardien Triston Henry.

Pour être honnête, je n'arrive même pas à croire que j'ai marqué ce soir, a-t-il dit après la rencontre. C'est l'un des plus beaux moments de toute ma vie.

Dame Nature a filé un coup de main au Pacific FC à partir de ce moment alors qu'il s'est mis à neiger, puis à pleuvoir intensément dans l'enceinte du Terrain Tim Hortons. Déboussolés par le but inattendu de leurs rivaux et ces changements météorologiques, les représentants de Hamilton n'ont pas su s'en remettre.

Ça nous a pris un peu par surprise, reconnaît le Montréalais Garven-Michee Metusala du Forge FC. C'est un match où on a été en pleine domination. On a raté beaucoup d'occasions et c'est une règle dans tous les sports, plus tu rates d'occasions, plus tu encaisses. Ils ont eu une occasion et ils l'ont prise.

Le Forge FC a contrôlé le ballon 70 % du temps dimanche. Les troupiers de l'entraîneur Bobby Smyrniotis ont tenté 17 tirs, mais seuls deux d'entre eux ont atteint le filet, soit autant que les joueurs du Pacific FC qui n'ont pourtant décoché que six fois.

Le Québécois Thomas Meilleur-Giguère montre fièrement sa médaille.

Le Québécois Thomas Meilleur-Giguère était très heureux de sa médaille.

Photo : Radio-Canada / Raphaël Guillemette

Le Québécois Thomas Meilleur-Giguère a particulièrement chéri la victoire des siens, lui qui a connu un parcours difficile en 2021 en étant blessé durement au genou.

Chacun a son histoire, mais moi, après ce qui s'est passé avec l'Impact, je suis venu ici, je me suis blessé et j'ai eu deux matchs en revenant de blessure, la demi-finale et la finale, et là, je gagne. Ça fait du bien. Ça fait juste du bien, a souligné le défenseur, médaille autour du cou et plein sourire.

Ses parents et plusieurs de ses amis ont d'ailleurs fait la route jusqu'à Hamilton pour assister à son triomphe. Je ne les vois pas souvent. Je pense que je les ai vus une fois seulement cette année. C'était quand mon père est venu me rendre visite et c'est tout. Alors de gagner devant eux, c'est incroyable!

La fin d'une belle saison pour le Forge FC

L'entraîneur-chef du Forge FC, Bobby Smyrniotis, a pris le soin d'aller saluer les supporteurs de son équipe après la défaite.

L'entraîneur-chef du Forge FC, Bobby Smyrniotis, a pris le soin d'aller saluer les supporteurs de son équipe après la défaite.

Photo : Radio-Canada / Raphaël Guillemette

Menés par leur capitaine Kyle Bekker, plusieurs joueurs du Forge FC ont traversé le terrain au terme du match pour aller saluer et remercier leur groupe de supporteurs. La défaite a certes un goût amer, mais l'équipe sait qu'elle a accompli de grandes choses.

C'est un peu tôt pour (mettre la saison en perspective), mais reste que ç'a été une saison positive. On a fait un beau parcours en Ligue de la CONCACAF. Ça nous a permis de se qualifier pour la Ligue des champions en 2022, explique Maxim Tissot.

C'est sûr qu'au début de l'année, on s'était dit qu'on voulait un troisième trophée. Ce n'est pas arrivé, mais je ne pense pas que ça fait de la saison un insuccès pour autant.

Je pense que ça aura été spécial de gagner ici à Hamilton parce qu'en 2019, c'était à Calgary et en 2020, on a gagné sous la forme d'un tournoi dans une bulle (à Halifax). Ç'aurait été bien de gagner devant parents et amis, mais ça va motiver tout le monde pour l'an prochain et les années à venir, a-t-il conclu.

En vertu de sa victoire en finale de la Première ligue canadienne cette année, le Pacific FC représentera le circuit en Ligue de la CONCACAF en 2021, un droit réservé aux champions. Le Forge FC jouera en Ligue des champions, étant donné qu'il a atteint les demi-finales de la Ligue de la CONCACAF en 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !