•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des organismes soulignent l’implication des bénévoles dans la communauté

Des bénévoles manipulent des paniers de légumes.

La 36e Journée internationale des bénévoles est soulignée ce dimanche.

Photo : Radio-Canada / Anne-Louise Despatie

Radio-Canada

La 36e Journée internationale des bénévoles est célébrée ce dimanche.

L'occasion pour le Centre de Bénévolat de la Vallée-de-l’Or de rappeler l'importance de l'apport des bénévoles à la communauté.

L'organisme offre plusieurs services à la population notamment l'aide alimentaire, de l'accompagnement transport ou remplir des déclarations de revenus.

Chaque semaine, une cinquantaine de familles et une centaine de personnes vivant seules font appel aux services du centre.

Et même si la demande semble se stabiliser après une hausse au début de la pandémie, l'organisme insiste sur le fait que l'implication bénévole ne doit pas diminuer.

On est très chanceux. On a une bonne banque, une bonne équipe de bénévoles qui sont là de façon régulière. Je dirais une vingtaine au niveau de la banque alimentaire et aussi au niveau de l’accompagnement transport. Mais on manque un peu d’implication au niveau de l’accompagnement transport et on en recherche d’ailleurs, insiste la responsable de l'action communautaire au Centre de bénévolat de Val-d'Or, Karine Fréchette.

Elle insiste pour dire que l'implication des plus jeunes est aussi importante.

On a beaucoup de personnes qui sont retraitées qui avec le temps s’ennuient et s’impliquent de façon très notable. Mais on a aussi de plus en plus de jeunes adultes qui ont le goût de créer des réseaux, de rencontrer des gens et le bénévolat est une belle façon de briser l’isolement et surtout quand on est nouveau dans une ville, on a le goût de rencontrer des gens, de s’impliquer, de donner, il y a beaucoup de cet aspect-là qui ressort, explique Karine Fréchette.

Kathleen Baldwin parle devant un écran projecteur.

Kathleen Baldwin, directrice générale du Centre d'Action bénévole de Rouyn-Noranda, présente le projet Vieillir et vieillir ensemble dans nos quartiers ruraux.

Photo : Radio-Canada / Emily Blais

À Rouyn-Noranda, le Centre d'action bénévole souligne aussi l'implication des plus jeunes qui donnent de leur temps.

L'organisme compte plus d'une cinquantaine de bénévoles qui vient en aide à environ 600 personnes chaque année.

La directrice générale Kathleen Baldwin affirme qu'il y a encore de la place au bénévolat.

Oui depuis la Covid, on voit qu'il y a beaucoup de gens qui ont voulu s'impliquer avec le confinement et tout ça, les gens ont répondu à l'appel. Depuis le retour au travail, les horaires sont restreints, dit-elle.

L'enjeu et le défi pour nous, c'est de trouver un bénévole qui va être disponible pour combler ces besoins-là parce que sinon on se rend compte qu'on a davantage de personnes qui vont faire appel à nous pour pouvoir s'impliquer, mais on le sait qu'on a des besoins, ajoute la responsable.

Selon elle, le site Je bénévole qui pourrait être une porte d'entrée pour de nombreux organismes n'est pas utilisé à sa pleine capacité pour rendre disponibles les formes d'implication disponibles dans les milieux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !