•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réseau social de Trump : 1,3 milliard d’investissements

Une écran de téléphone intelligent montre un message de Twitter expliquant la suppression d'un gazouillis de Donald Trump.

Twitter et les autres plateformes de médias sociaux ont banni l'ancien président américain à la suite de l'insurrection du 6 janvier au Capitole des États-Unis.

Photo : Getty Images / Justin Sullivan

Associated Press

La nouvelle entreprise de médias sociaux de Donald Trump et son partenaire spécialisé dans l'acquisition ont déclaré que l'ex-président avait conclu des accords pour 1 milliard de dollars américains (1,3 milliard de dollars canadiens) de capital avec des investisseurs institutionnels.

L'ancien président a lancé sa nouvelle entreprise, Trump Media & Technology Group (TMTG), en octobre. Il a dévoilé les plans d'une nouvelle application de messagerie appelée Truth Social pour rivaliser avec Twitter et les autres plateformes de médias sociaux qui l'ont banni à la suite de l'insurrection du 6 janvier 2021 au Capitole des États-Unis.

Le plan de TMTG est de devenir une entreprise cotée en bourse grâce à une fusion avec Digital World Acquisition, une entreprise d'acquisition à vocation spéciale dont le seul objectif est d'acquérir une entreprise privée et de la faire entrer en bourse.

Investisseurs anonymes

Les investisseurs institutionnels n'ont pas été identifiés dans un communiqué publié samedi par Trump Media et Digital World. L'argent proviendrait d'un groupe diversifié d'investisseurs après la fusion des deux entreprises, a-t-on affirmé.

Digital World a déclaré dans le communiqué que le milliard de dollars était supérieur aux 293 millions de dollars américains (376 millions de dollars canadiens), moins les dépenses, qu'il pourrait investir.

Un pactole potentiel pour Trump

Je suis convaincu que TMTG peut déployer efficacement ce capital pour accélérer et renforcer l'exécution de ses activités, notamment en continuant à attirer les meilleurs talents, à embaucher les meilleurs fournisseurs de technologie et à déployer d'importantes campagnes de publicité et de développement commercial, a déclaré Patrick Orlando, PDG de Digital World.

Donald Trump est répertorié comme président de TMTG. Il obtiendra des dizaines de millions d'actions gratuites si l'entreprise fusionnée fonctionne bien, remettant potentiellement à l'ancien président des milliards de dollars de richesse sur papier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !