•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les motoneigistes devront patienter avant de s’aventurer dans les sentiers

Des motoneigistes dans un sentier de la Côte-Nord.

Les motoneigistes devront patienter en Abitibi-Témiscamingue.

Photo : Radio-Canada / Alex Lévesque

Radio-Canada

Malgré la neige des derniers jours, les adeptes de la motoneige devront attendre encore quelques jours avant de pouvoir se rendre sur les sentiers.

Alors que, dans d'autres régions du Québec, la saison est lancée, les conditions ne sont pas encore propices à la pratique de ce sport en Abitibi-Témiscamingue, expliquent des responsables de clubs de la région.

C'est le cas au Témiscamingue, où, mis à part l'installation de la signalisation, le surfaçage n'a même pas commencé parce que la neige a fondu.

Idem pour le club motoneige de Val-d'Or, qui ne compte pas lancer l'opération de surfaçage de sentiers avant le 12 décembre.

Selon le président Denis Lefebvre, les motoneigistes devront patienter jusqu'au temps des fêtes pour espérer aller sur les sentiers.

S'il neige encore et s'il y a du froid, s'il fait -20 degrés et que ça se maintient, peut-être que, dans la semaine du 12, on va pouvoir commencer à surfacer les sentiers. Mais avant que ça soit surfacé, ça prend au moins une semaine, donc les motoneigistes ne pourront probablement pas se promener dans les sentiers surfacés avant le 19 ou le 2  décembre, si on est chanceux, dit-il.

Il rappelle que, dans les deux dernières années, les sentiers étaient déjà prêts bien avant le temps des fêtes.

Au Club Motoneige Lions de Senneterre, la préparation des fonds de sentiers va bon train avant le lancement du surfaçage dès la semaine prochaine.

Mais l'ouverture des sentiers ne sera pas possible avant environ trois semaines, voire en janvier dans certains secteurs, explique le président Luc Rioux.

Normalement, pour le temps des fêtes, vers le 22 ou 23 décembre, on devrait commencer à faire de la motoneige près du secteur de Senneterre. Pour l'Est vers le lac Faillon, Balbuzard Sauvage et Clova, on parle de l'ouverture du sentier vers le 7 janvier, mentionne Luc Rioux.

Mais il indique que plusieurs sentiers qui traversent des lacs risquent de retarder l'ouverture des sentiers. La glace n'est pas gelée, on a beaucoup de sentiers sur des lacs, alors c'est ça peut-être qui va retarder l'ouverture des sentiers, dit le responsable.

Denis Lefebvre du Club de Val-d'Or demande aux motoneigistes d'éviter de s'aventurer sur les terrains de propriétés privées ou sur des terres agricoles au risque de perdre des droits de passage.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !