•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La mort d’une femme à Saint-Arthur n'est plus considérée comme suspecte

Une petite maison verte et blanche entouré d'un câble de la GRC. Une voiture de la GRC est aussi sur les lieux.

La résidence de Saint-Arthur où le corps d'une femme a été retrouvé inerte.

Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

Radio-Canada

Le corps d’une femme a été retrouvé jeudi soir dans un domicile du village de Saint-Arthur, dans le nord du Nouveau-Brunswick. La GRC avait alors lancé une enquête. Lundi, les autorités confirment que la mort de la femme n’est plus considérée comme suspecte.

Peu avant 20 h jeudi, des policiers de la GRC ont été appelés sur la route 275. À leur arrivée sur les lieux, ils ont découvert le corps sans vie.

À ce moment, la police considérait cette mort comme suspecte et l’unité des crimes majeurs de la GRC a donc débuté une enquête.

Lundi, le caporal Hans Ouellette de la GRC apporte des précisions. Le groupe des crimes majeurs de la GRC du Nouveau-Brunswick a mené l’enquête et une autopsie a été pratiquée. La police ne croit plus que la criminalité soit un facteur dans le décès de la femme, dit-il.

La police n’a pas dévoilé l’identité ou l’âge de la femme, ni les circonstances entourant son décès. La GRC affirme que l’enquête est terminée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !