•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le pipeline Trans Mountain rouvrira dimanche

Une station de pompage du pipeline Trans Mountain près d'Abbotsford

Des travailleurs près du lieu d'un déversement de pétrole à une station de pompage du pipeline Trans Mountain près d'Abbotsford, en Colombie-Britannique, le 14 juin 2020.

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Radio-Canada

Après d'importants travaux, le pipeline Trans Mountain qui transporte des produits pétroliers de l’Alberta à la Colombie-Britannique reprendra ses activités dimanche matin après un arrêt de service de trois semaines dû aux inondations. Il s'agit de l'arrêt le plus long depuis son ouverture en 1953.

Depuis que l'intégrité de l’oléoduc a été confirmée et qu'une évaluation géotechnique de l’environnement a été effectuée, la société d'État Trans Mountain Corporation estime pouvoir déclarer que rien n'indique que le pipeline ait subi de dommages ou de fuites lors de sa fermeture.

Des efforts considérables et soutenus ont été déployés à la remise en fonction de l’oléoduc, dit l'entreprise dans un communiqué. Les équipes ont travaillé 24 heures sur 24 pour dégager les routes, construire des ponts et contrôler les cours d'eau dans le but d’accéder au pipeline et de le réparer.

La réouverture est sujette à l’approbation de la Régie de l’énergie du Canada.

Carte montrant le tracé entre Edmonton et Burnaby

Tracé de l'oléoduc TransMountain

Photo : Radio-Canada

Des équipes d'intervention d'urgence seront sur place dimanche lors de la remise en service. Des travaux tels que le blindage des berges ou le déplacement de tronçons du pipeline continueront après la réouverture.

Trans Mountain livre quelque 300 000 barils de pétrole brut et de produits raffinés chaque jour vers la côte ouest. Le projet d'expansion de l'oléoduc vise à transporter 590 000 barils supplémentaires chaque jour.

Une limite sur l’achat de l’essence demeure en vigueur en Colombie-Britannique, soit un maximum de 30 litres à la fois, jusqu’au 14 décembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !